Maxime Guény

 

Maxime Guény est journaliste médias et chroniqueur dans l’émission « Touche pas à mon poste » sur C8. Vous pouvez le retrouver le soir de 19h10 à 21h10 aux côtés de Cyril Hanouna et de toute son équipe.

 

Pour suivre l’actualité de Maxime :

 

Instagram & Twitter : @MaximeGueny

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/maximegueny.

 

Cette semaine, Maxime Guény sera l’invité des « Rencontres féeriques ». Nous avons échangé par téléphone et je le remercie de sa disponibilité, de sa franchise et de son sourire. Chaque jour, vous découvrirez une partie de son interview.

 

 

Croyez-vous au karma ?

Oui c’est essentiel pour moi. Je pense que c’est comme un boomerang. Tout ce qu’on envoie nous revient. Professionnellement je pose des petits cailloux au fur et à mesure. Je plante les graines mais je ne brusque pas les choses, ce qui ne m’empêche pas parfois d’avoir un peu de culot surtout quand je sens que c’est le bon moment et qu’il faut y aller.

 

Avez-vous eu des ressentis très forts par rapport à une vie antérieure que vous auriez vécue ?

Non, je sais que nous avons été probablement réincarnés mais je ne sais pas comment. Je ne suis ni scientifique ni sorcier. Mais je n’arrête pas de dire, ces derniers temps, que j’ai eu une vie dans les années 50. Je ne sais pas pourquoi. Une vie de bonimenteur qui faisait un peu le spectacle.

 

Ça fait résonance avec vous…

Exactement. J’adore cette époque soit c’est mon imagination qui me joue des tours, c’est possible soit c’est la résonance d’une autre dimension. Je n’ai pas la réponse.

 

Croyez-vous à la vie après la vie ?

La vie après la mort ?

 

Pour moi, la mort est une transformation, c’est pour ça que je parle de vie après la vie.

Oui j’y crois beaucoup. J’ai lu un tas de livres de Wayne Dyer qui expliquait que nous sommes avant tout une âme dans un corps et pas un corps dans une âme. Et que cette conscience, cette âme perdure. Je crois beaucoup aux médiums. J’ai dans ma famille des personnes qui tirent les cartes. Je crois aux anges gardiens et à certains guides qui nous accompagnent quand on a besoin d’eux. Ils peuvent intervenir d’une manière ou d’une autre. J’ai été totalement pris et investi dans un bouquin qui s’appelle « Message de nos anges » de Doreen Virtue. Un livre fabuleux qui m’a ouvert les yeux sur plein de choses et le pouvoir des anges. J’ai eu des manifestations de cela dans mon sommeil mais pas que.

 

Du coup vous communiquez avec votre ange gardien ?

Oui c’est l’ange Lauviah apparemment. Communiquer est un bien grand mot. Mais en y croyant, on peut se sentir apaisé. Cela dépend de notre sensibilité. Il y a un vrai sens, il y a tellement de références, de livres sur le sujet. À mon avis il y a quand même quelque chose derrière.

 

Je ne vais pas vous dire le contraire, je suis médium. Je vois les fées, les anges. J’ai écrit tous mes livres par canalisation. Je vois les vies passées, les vies futures, j’entends, je ressens, je peux ressentir les odeurs, je capte les entités. Enfin ce n’est pas systématique non plus. On m’a traitée de folle plus d’une fois et je peux le comprendre. Je ne fais aucun prosélytisme, je partage juste mon expérience.

Ne jamais convaincre ou persuader quelqu’un, il faut le laisser venir.

 

Chacun sa vision, son ressenti, sa sensibilité, son cheminement. Il y a autant de vérités qu’il y a d’individus. En revanche pour moi c’est un cadeau magnifique car ça me prouve que les liens de l’amour ne se brisent jamais quelques soient les passages terrestres. C’est juste magnifique !

 

Vous avez cette sensibilité, vous avez des flashs ?

Oui je suis issu d’une famille de médiums, du côté du grand-père paternel et de sa famille. Je tire un peu les cartes. C’est mon support de prédilection pour voir davantage les choses. Je ne me force pas, j’en ai fait beaucoup à un moment et puis il y a eu le décès de mon grand-père, ça m’a dégoûté mais ça revient naturellement. Ça dépend aussi de notre niveau d’énergie. Je préfère fonctionner au ressenti, au 6èmesens. Ça intéresse les gens, c’est sûr. Ils ont besoin d’être rassurés. Je n’en ai plus besoin finalement. J’aime bien quand on me dit des choses spontanément. Je ne vais plus aller consulter parce qu’aujourd’hui j’ai confiance en l’avenir. Il n’y a rien de pire que les médiums qui vous indiquent, par exemple, que vous allez sortir avec une personne mais que cela va durer un an et demi. C’est horrible parce que ça vous programme dans votre esprit. Le seul truc que je ne maîtrise pas dans ce petit don de voyance c’est l’espace temps. C’est indéfinissable. D’ailleurs l’espace temps est un concept.

 

Là-haut, ils ont l’éternité. C’est ce que je dis quand je fais mes consultations. Je ne peux rien dater. Je précise toujours que je vais transmettre ce que l’on me demande de transmettre à l’instant T, ce que la personne consultante est capable de recevoir et d’accueillir. Ensuite ce ne sont que des éclairages, la personne a son libre-arbitre et elle fera ce qu’elle voudra de ce que je lui aurais transmis. Je le répète plusieurs fois pendant la consultation. D’autant que la personne va réinterpréter, dans la plupart des cas, ce que je vais lui dire par rapport à ce qu’elle connaît déjà (ou par rapport à ses attentes) alors que ce qui lui est annoncé est encore inconnu. Quand la situation va se présenter, quelle décision prendra-t-elle en fonction des éclairages et indications qu’elle aura reçus. Elle aura le choix et son libre-arbitre. Il est important de rester vigilant et bienveillant quant à la transmission.

Tout à fait, c’est une vue d’ensemble, c’est une réalité, la réalité à un instant T mais peut-être que ce qui aura été dit ne sera plus d’actualité le lendemain. Tout dépend effectivement du libre-arbitre qui va un peu modifier le curseur.

 

On fait des choix toute la journée, on est créateur de nos vies.

Les gens ont vraiment besoin d’être rassurés, d’être en confiance. C’est en ça que ce métier de voyant est super. De prévenir plutôt que guérir.

 

Découvrez la dernière partie demain…

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté