Fabien Correch, praticien français, dispense ses soins ayurvédiques en cabinet à Paris, à Nancy et dans le Sud-Ouest depuis 18 ans. Diplômé de l’Institut Européen d’Études Védiques, il est certifié praticien d’ Ayurvéda spécialisé en Panchakarma et a suivi une formation au Nisarga-gram Institut à Pune (Inde). Ses ouvrages « Guide de poche de l’ayurvéda santé » et « Ayurvéda Détox » sont co-écrits avec Nathalie Ferron et parus aux éditions Leduc.

https://www.editionsleduc.com/auteur/724/fabien-correch

 

 

Les « Rencontres lumineuses » d’octobre sont consacrées à l’Ayurvéda. Fabien Correch est mon invité. Chaque lundi, vous découvrirez une partie de son entretien. Nous avons échangé par mail et je le remercie de ce partage.

 

 

Pouvez-vous nous présenter les Doshas ?

Vata, Pitta, Kapha, expriment des concepts universels applicables à l’ensemble des structures du vivant. Ils représentent la matérialisation biologique des cinq éléments majeurs, Ether, Air, Feu, Eau et Terre par densification et association. Ces trois concepts universels sont des principes fonctionnels appelés communément humeurs biologiques. Nous retrouvons ces principes fonctionnels dans toute création, macrocosme ou du microcosme, et donc dans le corps humain.

pastedGraphic.png

 

Et les Dathus ?

Les Dathus sont les sept tissus corporels qui permettent la construction et le maintien du corps. Ils se régénèrent au fur et à mesure et suivent un cycle permanent de construction, de maintien puis de décomposition avant d’entamer un nouveau cycle.

  • Rasa : le plasma ou la lymphe.
  • Rakta : le sang.
  • Mamsa : les muscles.
  • Medha : les tissus adipeux.
  • Ashti : les os et le cartilage.
  • Majja : la moelle osseuse.
  • Shukra : le tissu reproducteur

Le cycle de régénération des tissus varie également selon notre âge. Cela semble logique mais il est important de le rappeler. Notre corps compte environ 100 000 milliards de cellules de types différents (cellules du sang ou de la peau, cellules musculaires ou cardiaques, neurones, etc.).

 

Quand un déséquilibre est constaté, comment retrouver l’harmonie ? 

Les moyens de régulation et de renforcement de l’organisme sont variés répondant aux besoins momentanés et au long cours. Comme expliqué précédemment, il faut prendre en considération la nature de la personne, c’est-à-dire la constitution de naissance avec la répartition des humeurs biologiques et aussi identifier tous les éléments ayant conduit au déséquilibre.

L’ensemble des objectifs sont :

  • Prendre conscience des habitudes de vie adéquate en accord avec les capacités de la personne.
  • Induire le processus curatif
  • Eliminer les causes de mauvaise santé
  • Restaurer le processus d’autorégulation et l’immunité de l’organisme

 

Découvrez la suite lundi prochain…

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/fabien-correch-layurveda-1-4/

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram