MENU

 

                 

 

Fabien Correch, praticien français, dispense ses soins ayurvédiques en cabinet à Paris, à Nancy et dans le Sud-Ouest depuis 18 ans. Diplômé de l’Institut Européen d’Études Védiques, il est certifié praticien d’ Ayurvéda spécialisé en Panchakarma et a suivi une formation au Nisarga-gram Institut à Pune (Inde). Ses ouvrages « Guide de poche de l’ayurvéda santé » et « Ayurvéda Détox » sont co-écrits avec Nathalie Ferron et parus aux éditions Leduc.

https://www.editionsleduc.com/auteur/724/fabien-correch

 

 

Les « Rencontres lumineuses » d’octobre sont consacrées à l’Ayurvéda. Fabien Correch est mon invité. Chaque lundi, vous découvrirez une partie de son entretien. Nous avons échangé par mail et je le remercie de ce partage.

 

 

 

Une accumulation de toxines peut être lourde de conséquences. Quelles sont-elles et comment y remédier ?*

L’accumulation de toxine dites Ama en Ayurvéda est principalement due à une mauvaise alimentation en rapport avec notre capacités digestives du moment.

Les 7 principes alimentaires préconisés par l’Ayurveda permettent d’éviter les accumulations de toxines :

1. Prendre les repas lorsque l’appétit se fait sentir. C’est le signe que tout le système digestif est prêt à recevoir la nourriture et la digèrera au bon moment.

2. Les aliments doivent avoir des saveurs variées (les 6 saveurs) pour satisfaire complètement les sens gustatifs et favoriser la digestion.

3. Les aliments doivent être complémentaires. Attention aux mauvaises combinaisons !

4. La nourriture est plus digeste si elle est fraîchement préparée et encore chaude au moment de la consommer.

5. Le temps du repas doit se situer dans un délai raisonnable. Ingérer la nourriture trop vite ou trop longuement perturbe le transit intestinal.

6. Choisir les ingrédients de son repas en fonction de sa constitution (Prakriti) et en fonction des besoins de dépenses énergétiques du jour.

7. Prendre les repas dans le calme, sans stimulations extérieures et trop de discussions. Le moment du repas est un moment de repos.

Ensuite, il est conseillé de faire des cures permettant de sollicité l’évacuation de ces toxines  au moins 1 fois par an. Cela peut être une cure « maison » avec une diète à base d’un plat appelé Kitcherry et des compléments alimentaires lorsqu’il s’agit d’un entretien général.

Et cela peut être aussi les cures Panchakarma. Dans son étymologie, Panchakarma contient deux racines : Pancha signifiant « cinq » et Karma pouvant être traduit par « élimination ». Il s’agit de protocole de soins corporels, d’alimentation et de travail d’élimination sur plusieurs jours. C’est un moment privilégié de repos qui se pratique dans des centres prévus à cet effet et des praticiens ayurvédiques spécialisés en Pancharma. En Inde, des cliniques pourvues de docteurs spécialisés accueillent des patients pour des Pancharma très conséquents ayant des pathologies ne pouvant être réglés que par de longs séjours de soins.

 

Quels sont les aliments chouchous de l’Ayurvéda ?*

Il n’y a pas franchement d’aliments privilégiés en Ayurvéda. La nourriture est vue comme la première façon de prendre soin du corps au quotidien. Cependant la quête du graal des chercheurs en Ayurvéda se dirige vers l’Armrit, ce nectar de vie donnant la longévité. La formule de l’Amirt est inconnue mais tous les ingrédients que l’Ayurvéda décrit comme régénérant tant vers cette idée d’aliment idéal. Et en Ayurvéda trois ingrédients Rasayanas (régénérant) essentiels sont le lait, le ghee et le miel.

 

Que représente, pour vous, le bonheur et la joie ?

La béatitude.

 

Et si vous aviez une recette du bonheur à partager ?

Le mouvement, le changement.

 

Et pour conclure, si je vous prêtais ma baguette de fée, à quoi vous servirait-elle ?

À toucher chaque être humain dans son cœur et que la béatitude nous rallie à l’Eternel Amour.

 

 

*Avant d’utiliser des plantes, de mettre en pratique l’Ayurvéda, il est conseillé de vous faire accompagner et de demander toujours l’avis de votre pharmacien ou/et médecin ou tout spécialiste compétent et diplômé.

 

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/fabien-correch-layurveda-1-4/

http://valeriemotte.com/fabien-correch-ayurveda-2-4/

http://valeriemotte.com/fabien-correch-ayurveda-3-4/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram