MENU

                        

 

 

KATHRYN HUDSON est enseignante spirituelle en France et dans le monde (Etats-Unis, Brésil, Nouvelle-Calédonie, Écosse, Suisse) en qualité de médium certifiée par Doreen Virtue, praticienne en thérapie des anges et lithothérapie, maître Reiki.

Son livre « Agir avec les cristaux » est paru aux éditions Exergue.

 

http://www.editions-tredaniel.com/agir-avec-les-cristaux-p-8257.html

 

 

Pour découvrir son univers :

 

http://kathrynhudson.fr/bienvenue/

 

 

 

Les « Rencontres Lumineuses » de ce début d’année sont consacrées aux cristaux. Kathryn Hudson est mon invitée. Chaque lundi de janvier, vous découvrirez une partie de son interview. Je la remercie de ce moment de partage scintillant.

 

 

 

 

Vous êtes enseignante spirituelle en qualité de médium certifiée par Doreen Virtue, praticienne en thérapie des anges et lithothérapie, maître Reiki et chamane. Votre livre « Agir avec les cristaux » est paru aux éditions Exergue. Pouvez-vous nous raconter l’histoire de cet ouvrage ?

Dans mon premier livre, j’avais envie d’explorer des voies différentes pour proposer aux personnes, notamment à celles qui se lancent sur le chemin spirituel, des pistes diverses. Dès que j’ai fait le pitch de ce premier livre, je me suis trouvée à dire – j’ai été surprise – que j’allais ensuite écrire des ouvrages qui approfondiraient les chapitres afin de développer chaque module. Effectivement j’ai commencé l’approfondissement avec les anges. Ensuite ça me paraissait normal que les cristaux soient la suite. Mon histoire a commencé avec eux. Quand j’étais banquière, j’ai été mutée dans une succursale à Manhattan. Une dame est entrée dans la banque et m’a cherchée. Elle n’a pas acceptée d’être reçue par mes collègues. Ce jour-là, j’évitais de travailler car j’avais fait la fête toute la nuit. Je n’étais pas trop bien dans ma peau de banquière, je n’étais pas à ma place. J’avais la gueule de bois. J’ai été surprise quand elle a insisté. Quand je lui ai tendu la main en me présentant et en lui disant « Comment puis-je vous aider ? ». Elle n’a pas pris ma main. Elle a dit « Non je suis là pour vous aider » et elle a mis dans ma main qui était ouverte vers elle, une améthyste. Elle a ajouté « Ça va vous aider avec vos addictions ». Pour la première fois dans ma vie, je n’avais rien à dire. C’était un moment inoubliable. Quand j’ai voulu lui dire qu’on ne rentrait pas dans une banque pour dire ce genre de choses, elle était déjà à la porte. Pour moi, un ange est venu dans une banque avec un cristal. Et c’est là qu’a commencé le chemin du retour, vers moi-même. L’améthyste est à la fois la pierre de ma naissance. Après j’ai commencé tout doucement à me retrouver. La plupart de ce chemin a été fait en France. Le point de départ de ce livre c’est qu’il y a trois livres. J’ai toujours dit que j’écrirais un livre sur les cristaux.

 

 

Quel est votre parcours ? Vous êtes née dans le Bronx d’origine irlandaise issue d’une famille nombreuse. Racontez-nous.

Je suis née dans le Bronx. On était neuf. Ma mère est irlandaise. Le lien avec la terre, avec l’Irlande a toujours été présent. J’ai grandi dans un quartier où il y avait beaucoup d’immigrés d’Italie, d’Irlande, de Porto Rico. Il y avait tout un mélange. Il n’y avait même pas un français dans le coin. Depuis petite j’avais envie d’apprendre le français, de vivre en France. J’ai piqué le livre de français de ma sœur, qui avait dix ans de plus que moi, quand j’avais six ans. C’était en moi de venir ici même si j’ai la nationalité américaine par naissance, irlandaise par ma famille. Je suis dans le processus administratif pour devenir française. Ça fait presque dix-sept ans que j’habite en France. On a toujours des envies qui vont nous emmener vers notre chemin de Vie.

 

 

Vous vous êtes orientée vers la banque ? Pourquoi ?

J’ai fait exprès, c’était calculé. J’avais deux objectifs, sortir de la pauvreté, de se libérer de ce monde violent qu’était le Bronx et cette envie de vivre en France. J’ai choisi Wall Street. Ça m’a pris du temps de trouver mon chemin. À Paris, mes clients étaient des sociétés américaines, je n’étais toujours pas à ma place mais néanmoins j’étais en France. Pendant cette période, j’ai rencontré une chamane, j’ai été initiée au Reiki. On me dit « Aux Etats-Unis, ça doit être génial car le monde de la spiritualité est tellement vivant ! » Pour moi c’est vivant ici qu’on n’a pas besoin de chercher ailleurs. En France on a tout. C’est la place de mon âme c’est pour ça que je suis ici. Mes livres sont sortis en français, ça sortira en anglais que l’année prochaine. La plupart de mon travail est ici, je vais aussi un petit peu aux Etats-Unis. On m’invite en Irlande.

 

 

Découvrez la suite lundi prochain…

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram