Les « Rencontres lumineuses » de mai sont consacrées au féminin sacré, à la femme.

 

Chaque lundi, je vous ferai découvrir un ouvrage sur ce thème. Parfois les auteurs répondront à mes questions.

 

      

Pour découvrir l’ouvrage :

https://www.editionsleduc.com/produit/1712/9791028512477/mes-20-pierres-de-soin-au-feminin-guide-visuel

 

 

             

 

– Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

 

Nathaëlh : Les 20 pierres de soins au féminin est l’histoire d’une belle expérience issue d’une longue amitié et d’expériences partagées. Ce livre est écrit par deux femmes mettant leur expérience de vie quotidienne avec le Monde des Minéraux au profit des femmes de tous horizons.

L’objectif est qu’elles aient des points de repères et qu’elles puissent vivre leur expérience personnelle grâce au petit cahier de bord qu’ il est conseillé de faire pendant la lecture du livre.

 

Cathy : le livre est très pratique. Se soulager au quotidien pour les problèmes courant à tous âges. Développer son ressenti, s’ouvrir à l’intuition et contrôler ses émotions quand elles sont excessives.

 

 

– Pourquoi avoir choisi d’aborder les pierres au féminin ?

 

Nathaëlh : Comme je le soulignai précédemment, nous sommes deux femmes ayant vécues et découvert notre potentiel de thérapeute grâce aux pierres et devenues maintenant expertes, nous avions à cœur de partager notre vécu pour que des femmes puissent se reconnecter à leur féminité et surtout à leur être intérieur, pour oser être elles-mêmes.

 

Cathy : Nos ressentis, notre sensibilité, notre émotivité sont d’essence féminine. La femme est plus réceptive à ses émotions qu’un homme et l’aspect émotionnel  est approfondi dans l’ouvrage.

 

 

– Que représente pour vous la femme ? le féminin ?

 

Nathaëlh :

La femme : Elle est la petite fille grandissant devenant une femme assumant entièrement sa féminité et sa maternité. L’instinct maternel dort en chacune de nous que nous ayons abrité ou non dans notre sein un bébé. Bien qu’il soit plus ou moins développé selon chacune. La femme dégage une énergie aurique qui lui est bien personnelle.

Selon ses choix ou ceux que sa vie lui impose, une femme chef d’entreprise sera certes féminine mais avec une aura masculine dans ses prises de décisions pour le bien de son entreprise et des ses employés, alors qu’une femme au foyer sera ou non toute aussi féminine, mais sera plus discrète et soucieuse du bien-être dans son foyer, de l’éducation des ses enfants et de l’harmonie de son couple.

Le féminin : Il est selon mon ressenti une énergie, comme certains hommes dits « féminins ». De nos jours, il est très fréquent qu’un père prenne un congé parental dans le souci d’éduquer ses enfants et de celui du confort de son foyer.  Le principe féminin Yin vibre douceur et beauté. Bien qu’une femme chef d’entreprise ou avocate avec une réputation de mordante se doit par son choix professionnel d’endosser une énergie masculine, rien ne l’empêche dans ses loisirs de fréquenter les festival de pin-up tout en incarnant cette féminité fétiche, ou de prendre des cours de burlesque pour se connecter et exprimer toutes les facettes de sa féminité.

 

Cathy :

La femme a un mental, une approche des difficultés souvent différente de celle de l’homme. Sa sensibilité et sa réceptivité à ses émotions (si elle ne les refoule pas)  peuvent l’aider ou la desservir. Le principe Yang (masculin) et Yin (féminin ) se nourrissent l’un de l’autre. La femme ( avec son pouvoir de fécondité) qu’elle donne ou non la vie a un immense potentiel de réceptivité en elle .

Le féminin représente pour moi les qualités de la femme : empathie, douceur, écoute… en un mot  la réceptivité.

 

 

– Est-ce qu’il y a une ou des femmes qui vous inspire(nt) ?

 

Nathaëlh : Mère Térésa pour sa générosité et l’instruction qu’elle a donnée  aux jeune filles de Calcutta.

Simone Veil, pour son parcours si improbable à son époque. Elle a vécu les camps de concentration, a réussi à y survivre, puis à faire une carrière politique parmi tous ces hommes à l’époque où le machisme perdurait depuis Napoléon. Son combat pour légaliser l’avortement et pour que les violences sur les femmes soient reconnues et punies par la loi.

 

Cathy : Le Dr Elisabeth KUBLER-ROSS,  la première à créer et imposer les services de soins palliatifs aux USA et dans le monde. Elle a fait preuve de compassion, de respect et d’amour des malades et des mourants. Elle s’est intéressée aussi aux expériences de mort imminente, a vécu des évènements inexplicables. (« leçons de Vie »  « autobiographie »)

Le parcours et les livres d’Eillen CADDY m’ont également enthousiasmée. Elle a crée la communauté et les Jardins de FINDHORN. Sa spiritualité et ses écrits sont inspirants. Sa réceptivité, sa volonté, sa confiance dans les messages reçus des Anges et Dévas, son engagement à suivre leurs directives et leurs enseignements n’a jamais failli.

Alexandra DAVID NEEL. Une grande voyageuse devenue bouddhiste qui  a été la 1ere étrangère à aller au TIbet, à Lhassa à pieds en mendiant. Une femme d’une volonté, d’une endurance extraordinaire.

 

 

– Qui êtes-vous ?

 

Nathaëlh : Tarologue – Médium – Animatrice Radio – Coach de vie – Auteur – Éditorialiste – Blogueuse – Youtubeuse –

 

Cathy : Graphologue, Énergéticienne, Créatrice du Processus Irisame, la photo qui fait du bien

 

 

– Quel est votre parcours ?

 

Nathaëlh : Je suis voyante et mon support est le Tarot de Marseille. Puis mes Anges Gardiens et Guides Spirituels m’ont conduit à travailler dans une boutique de pierres où j’ai d’ailleurs rencontré Cathy. J’ai été formée à l’utilisation des élixirs floraux et minéraux, ainsi qu’aux huiles essentielles, puis initiée aux 4 degrés de Reiki Usui, puis à d’autres techniques de bien-être universel. Aspirant à une vie moins « magique » et plus standard, j’ai revêtu ma robe de madame tout le monde… quand Cathy est venue me proposer d’écrire avec elle le livre.

Notre vécu, notre ressenti et notre travail avec les pierres est tout aussi différent que complémentaire… Une nouvelle vie professionnelle s’est ouverte : audiotel de voyance, animatrice radio pour une émission mensuelle sur Akasha radio tv depuis mars 2018, quelques conférences chez R de Thé (Paris), écriture d’un livre qui devrait être en vente libre pour la fin d’année 2019 avec Leduc Éditions, éditorialiste dès le 1er juin 2019 chez Divine Zen le Mag et chaque trimestre désormais, une chaîne Youtubeun bloghttp://nathaelh.over-blog.com/  et le site  https://nathaelh.jimdo.com/

 

Cathy : Juriste de formation puis graphologue la vie m’a amenée et guidée pour que je développe mon canal intuitif à travers diverses formations et pratiques (Morphopsychologie, sophro, naturo, Ci Gong, Acmos). C’est en tant que lithothérapeute que j’ai découvert ce que j’ai nommé la Photo Irisame en 2007. 10 années de recherches ont été nécessaires pour comprendre pourquoi, scientifiquement, la contemplation d’une photo apparemment banale, de fleur ou de paysage, entrainait des réactions physiques et émotionnelles aussi fortes mais libératrices et bienfaisantes. Un livre général sur Irisame sortira dans quelques mois en autoédition. Il évoque, photos à l’appui des expériences vécues et enregistrées lors d’ateliers que j’organise sur des émotions comme la colère, la joie, la culpabilité, la tristesse… Il fait le lien avec les découvertes dans le domaine des neurosciences. D’autres livres sont à paraitre en Ebook. Des consultations à distance et des photos sont en vente, toujours choisies selon le visage de la personne qui achète la photo et en fonction de sa demande émotionnelle. www.irisame.com

 

 

– Et pour finir, si vous aviez une baguette magique, à quoi vous servirait-elle ?

 

Nathaëlh : À faire prendre conscience aux gens que chacun a une vie et qu’il faut en profiter, défier ces peurs qui paralysent et qui parfois font fuir un bonheur à vivre pour avoir la garantie de ne pas souffrir « Fuir le Bonheur de peur qu’il ne se sauve » !!! Chaque difficulté imposée par la vie est un cadeau pour prendre conscience de sa Personnalité d’Âme.

 

Cathy : Si j avais eu une baguette magique quand j’étais petite fille, j’aurais voulu que tous les gens de la terre et les animaux soient aussi heureux que je l’étais. Aujourd’hui ce souhait s’est réalisé avec la photo Irisame. Elle rend les gens plus heureux, pacifie les émotions négatives, rétablit leur équilibre énergétique. Et cerise sur le gâteau, elle allège la fatigue qui est souvent d’origine émotionnelle.

 

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/feminin-femme-1-4/

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn