Les « Rencontres lumineuses » de décembre sont consacrées à la féerie. 

 

Les fées m’ont demandé de partager avec vous un extrait du livre Le chemin du pardon co-écrit avec Jean Graciet paru aux éditions Pygmalion.

 

 

https://www.editions-pygmalion.fr/le-chemin-du-pardon

 

 

Le pardon selon les fées

 

Les fées sont associées aux contes et mythologies pour beaucoup d’entre vous. Je fais partie de celles et ceux qui ont le privilège de les voir, les ressentir et de communiquer avec ces jolies demoiselles du monde invisible. Depuis toute petite, elles se manifestent à moi et me prodiguent des conseils scintillants. J’en ai partagé certains dans mes ouvrages. On me demande souvent comment elles sont. Je les vois telle la fée clochette mais ce n’est que ma vision, d’autres médiums pourraient vous donner une explication différente. Certaines voyantes m’ont d’ailleurs dit qu’elles visualisaient une cheffe des fées qui dominait ces gardiennes de la nature. Dans mon cas, celles qui communiquent avec moi n’ont pas de hiérarchie entre elles, tout comme les anges qui se présentent à moi. C’est comme si les ego n’existaient pas ! Chacune a son rôle et sa mission mais elles sont souvent en groupe pour insuffler encore plus de lumière tout autour d’elles. Elles sont amour inconditionnel et ne vibrent qu’à cette énergie très élevée. Cependant elles peuvent s’incarner pour être encore plus proches des humains et les accompagner sur la voie de la sagesse. Humblement elles partagent leur savoir et leurs connaissances en expérimentant des parenthèses terrestres plus ou moins violentes afin d’aider à l’évolution de certaines âmes. Elles sont de merveilleuses amies, fidèles, intègres et toujours disponibles. Elles rayonnent de beauté et leur charisme fait des ravages auprès des hommes qui sont attirés par leur charme mais paradoxalement en ont trop souvent peur. Leurs énergies sont douces et puissantes. Dès qu’on ressent leur présence, tout devient lumineux et apaisant mais aussi très joyeux. Elles adorent la couleur et la joie de vivre. Elles ne supportent pas la victimisation mais elles n’en oublient pas moins d’être empathiques et compatissantes. Elles savent que le passage terrestre est magnifique mais qu’il peut être également souffrant de par les différentes épreuves que tout un chacun traverse. Elles préconisent de pardonner pour retrouver une harmonie céleste.

 

Se pardonner à soi est une des clés pour retrouver un souffle de paix et de sérénité. N’oublions pas que nous seuls pouvons nous offrir une joie profonde et le bonheur. Les autres peuvent y contribuer, bien entendu, mais si nous sommes déjà nourris par notre propre lumière, notre guérison. Se pardonner pour tout ce qu’on s’est infligé ou ce qu’on a autorisé est le plus important. Pardonner à la personne qui est venue notamment réveiller des blessures anciennes ou qui nous a trahis est essentiel pour retrouver la liberté, celle de l’esprit et de l’âme. Cette personne que nous considérons responsable de notre douleur nous permet ainsi d’évoluer spirituellement et de changer de regard sur ce qui est, de grandir.

 

Pour pratiquer quotidiennement le pardon, les fées suggèrent d’être en amour avec la vie et ce dès le réveil. Sourire à la vie. Accueillir la journée quelle qu’elle soit. En y mettant un zeste de bonne humeur, les vibrations seront plus positives que si vous vous levez en bougonnant. Essayez, vous verrez, ça change la couleur de votre journée ! Vous serez plus enclin à appréhender les événements, même les plus contrariants. Elles appliquent le lâcher-prise afin de profiter de l’instant présent. Elles vivent et évoluent en conscience. Chaque geste posé est chargé de belles vibrations et de la poussière de fée se déverse sur chaque être qu’elle croise. Elles sont très créatives et mettent leur imagination au service de nos semblables afin d’initier des projets ambitieux mais axés sur le partage, la solidarité, la bienveillance. Elles vivent intensément chaque instant et ne posent plus d’attente sur le résultat. Seule la saveur de maintenant les intéresse. Elles vous encouragent à expérimenter ceci. Vous serez ainsi en communion avec tout ce qui vous entoure. Votre perception changera et vous retrouverez l’émerveillement devant chaque chose placée sur votre chemin. Le paysage, l’enfant qui joue, votre planteque sais-jemodifieront votre regard et vous apprendrez à apprécier les lueurs de tout ce qui se trouve à vos côtés sans juger en accueillant simplement. Cette manière d’être protège de l’amertume et de la frustration, vous êtes en paix, responsable de ce que vous ressentez, de ce que vous aimez. C’est merveilleux ! En élevant ainsi votre énergie, l’amour est partout. C’est un cadeau exceptionnel. La vie renferme de nombreux trésors. Les fées sont en gratitude perpétuelle. Elles remercient la vie et l’univers de tout ce qu’elles reçoivent comme offrandes un sourire, un coup de fil plaisant, la saveur d’un thé, un coucher de soleil flamboyant… – mais aussi les personnes avec qui elles partagent d’agréables moments professionnels ou amicaux. Elles sont également reconnaissantes envers celles et ceux qui sont moins gentils car elles apprennent à dépasser ces animosités, elles sont dans le pardon véritable. Elles se mettent toujours à la place des humains pour mieux comprendre leur comportement. Elles leur envoient instantanément de la lumière via leurs baguettes magiques et beaucoup d’amour. C’est inné chez elles. Elles sont exceptionnelles. Elles ont intégré que derrière chaque épreuve, il y a un cadeau, pas toujours visible au premier coup d’œil mais tout arrive pour une bonne raison. On s’en rend compte souvent plus tard. Un rendez-vous manqué laisse place à une autre rencontre ou permet de peaufiner ce faceà-face grâce à des informations reçues par une tierce personne par exemple. Après un licenciement, de nouvelles opportunités peuvent se présenter et permettre à la personne de prendre une direction plus en adéquation avec ses désirs et son âme même si cela l’oblige à sortir de sa zone de confort

 

Il y a toujours plusieurs grilles de lecture face aux événements. Les fées préfèrent l’acceptation de ce qui est, l’accueil des émotions, les verbaliser puis lâcher prise en gardant confiance en la puissance de la Vie. Pardonner toujours pour avancer librement.

 

 

Découvrez une autre parenthèse féerique lundi prochain…

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram