Mallorie Lambilliotte est journaliste à la télévision sur des séries documentaires.

Elle a participé à Secrets d’Histoire sur France 2, Echappées Belles sur France 5 et dernièrement Révélations Monumentales sur RMC.

 

Elle tient également un blog culturel où elle partage ses coups de cœur mais aussi tout ce qui l’anime. Cette jeune femme passionnée d’histoire déborde de curiosité. Elle aime la vie, les autres, les voyages et la culture sous toutes ses formes.

 

                                                                                                                                          ©maloveculture/lauragillet

 

 

J’ai rencontré Mallorie au détour de mon parcours professionnel et depuis ce jour-là, nos routes se croisent régulièrement. Nos âmes se sont probablement reconnues et je me réjouis à chacune de nos retrouvailles. Une amitié est née et je suis très reconnaissante de faire partie de son intimité colorée.

 

 

Mallorie a grandi dans une famille où l’écriture avait une place importante. Elle se souvient de ces moments passés à écrire, à lire avec la complicité de sa mère. Artiste dans l’âme, elle a fait de la musique, du chant, du théâtre. Si c’est avec sa mère qu’elle partage depuis toujours ces moments culturels ; elle sait que son père a longtemps fait du théâtre lui aussi, qu’il s’était essayé au journalisme et comprend sur le tard qu’il y a peut-être là un clin d’œil du destin !

 

À l’âge de dix ans, Mallorie lit Le Journal d’AnnFrank, tout résonne en elle comme un déclic magique. À cet instant précis, elle sait intrinsèquement ce que sera sa voie, écrire sur des parcours de vie et se nourrir de ces histoires autant singulières qu’universelles. Ne supportant pas l’injustice, elle s’applique à dénoncer ce qui se passe dans le monde…

 

L’écriture vibre en elle depuis petite. Ça représente quelque chose d’intime et de très poignant à la fois. Elle dit même que c’est libérateur et soignant. Elle entretient une véritable communion avec les mots, les phrases… Elle espère écrire un livre dont elle connaît déjà le sujet et travaille à son projet de documentaire.

 

Cette amoureuse de la vie la définit comme une belle aventure, une route avec plein de carrefours mais aussi comme un bel arbre avec des branches qui partent dans tous les sens, le tout entouré d’amour bien sûr.

 

Cette femme enfant s’émerveille de tout ce qui l’entoure et apprend à se poser de plus en plus dans l’ici et maintenant. Elle est très attachée aux souvenirs mais n’est pas matérialiste. Même si le passé l’intéresse tant parce qu’il a contribué à nous définir et à nous construire, elle le regarde avec bienveillance pour mieux appréhender le futur et comprendre les signes du présent. Écouter son intuition lui permet de faire les bons choix. Elle croit au karma et pense que les événements n’arrivent pas sans raison. Elle se nourrit d’amour, ce bel amour qui n’a pas besoin d’être expliqué tellement il est fort et indéniable. Il se ressent et comme elle le dit, il peut être complètement irrationnel comme totalement rationnel. Il est partout, il suffit de le voir, de le cueillir et de le donner. Mais pour l’offrir à l’autre, encore faut-il s’aimer soi et se connaître, elle a compris cela sur son chemin. Le partage est une partie charnière de sa vie, elle le met sur la même étagère que l’amour. Elle s’investit beaucoup pour des causes qui lui tiennent à cœur. Elle est notamment co-fondatrice et secrétaire de l’association Le Boat du 13 dont le but est de préserver et promouvoir le bateau El Alamein et, soutenir ainsi la culture.

 

             

                                                                                                                          Crédit photos : association Le Boat du 13

 

 

« Jardin flottant dans le 13e arrondissement, c’est un lieu qui surprend, qui enchante… et qui donne des concerts chaque semaine. Le bateau El Alamein, c’est le Quartier Général de Mallorie depuis sa première année de fac, c’est là où elle y rencontre une majorité de ses amis, et même son fiancé. C’est là qu’elle découvre des artistes et en repère certains, à l’époque, pour ses sessions live sur Radio Campus Paris. Elle y fait même son premier reportage vidéo pour son concours de journalisme.  Il a donc une place particulière dans son cœur. C’est un lieu intime, qui a une belle et forte histoire familiale, un lieu qui aide les artistes, qui leur sert même de tremplin. Un lieu généreux, à l’image de Marine et Olivier, ses propriétaires, qui ont pris la relève après la disparition de leur mère Geneviève Tuduri. Depuis : un joli développement … mais aussi beaucoup de nouvelles charges qui s’accumulent. Une crue, puis une autre en 2018… Le bateau est sur le point de fermer ses portes pour de bon. Les habitués et amoureux de la musique lancent alors une cagnotte ; mais pour quelques matelots, dont Mallorie, cette aide ne suffira pas sur la durée. Ces dernières années d’autres lieux culturels et de concerts ont fermé, et ils ne souhaitent pas que cela arrive au bateau. Ils créent alors une association « Le Boat du 13 », afin de soutenir le lieu moralement, de pouvoir trouver de nouvelles subventions, mais aussi et surtout lui apporter une aide sur sa programmation et sa communication, créer de nouveaux rendez-vous, des évènements qui rassemblent, faire venir de nouvelles personnes – les faire revenir – et même trouver de nouveaux artistes afin de garantir une longue vie au Bateau El Alamein ».

 

Pour découvrir cette association : https://www.facebook.com/BoatDu13/

 

Pour découvrir l’histoire du bateau en images :

https://www.youtube.com/watch?v=IScwN17ZSiw

 

Pour découvrir le bateau et sa programmation : https://www.bateauelalamein.com/

 

 

Pour découvrir le nouveau blog de Mallorie et ses articles :

https://maloveculture.com

 

 

Pour finir, si Mallorie avait une baguette magique, elle ferait en sorte qu’il y ait du soleil une bonne partie de l’année – pour le moral – et elle règlerait les problèmes de ses proches. Elle éradiquerait aussi les pensées haineuses pour y insuffler un peu d’amour et changer les mentalités. Encore l’amour et le partage à la clé !

 

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram