Marie-Laure Jacquet est sophrologue et dirige l’Institut National d’Enseignement de la Sophrologie (INES) à Paris. Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne, formée directement par le professeur Alfonso Caycédo, fondateur de la Sophrologie, dont elle fut l’une des dernières élèves, elle est également titulaire d’un DEA de droit du travail. Elle intervient comme consultante en entreprise sur les risques psychosociaux et comme sophrologue. Son livre « S’épanouir professionnellement grâce à la sophrologie » est paru aux éditions Josette Lyon.

 

http://www.editions-tredaniel.com/sepanouir-professionnellement-grace-la-sophrologie-p-7894.html

 

Pour découvrir son univers :

http://www.sophrologiepourtous.com/index.html

 

 

Marie-Laure Jacquet est mon invitée des « Rencontres lumineuses ». La sophrologie est mise à l’honneur en ce mois de septembre. Chaque lundi, je vous partagerai une partie de son entretien. Je la remercie de sa disponibilité et de ses conseils pour bien démarrer la rentrée.

 

 

 

Quel est votre parcours ? Comment avez-vous découvert la sophrologie ?

La sophrologie est entrée dans ma vie pour m’aider à gérer la pression d’un premier métier qui était celui de conseiller juridique. Simultanément elle m’a accompagnée dans ma vie personnelle, notamment pour me préparer à la naissance de mes trois enfants. Puis, j’ai souhaité alors me réorienter professionnellement et le métier de sophrologue m’a été suggéré par ma propre sophrologue. J’ai commencé mes études et suis notamment allée me former directement auprès du créateur de la méthode, le professeur Caycédo.

Diplômée, j’ai ouvert mon cabinet à Paris. L’expérience s’installant j’ai commencé à intervenir également en Entreprise, pour aider les salariés à mieux gérer stress et pression, afin de prévenir la qualité de leur santé. Puis j’ai crée l’INES , l’institut National d’Enseignement de la Sophrologie, afin de transmettre à d’autres le désir de devenir sophrologue, en suivant une formation de qualité au plus près de l’enseignement de son fondateur. Je suis donc aujourd’hui à la fois sophrologue-thérapeute, coach et intervenant en sophrologie en Entreprise, ainsi qu’enseignant de cette discipline pour ceux qui veulent en faire leur métier.

 

 

Qu’a-t-elle changé dans votre vie ?

La pratique personnelle que j’ai de cette discipline m’a permis de revenir vers un équilibre de vie. Comprendre ce qui est important pour moi et le respecter. Elle a également installé une capacité de calme, d’organisation réfléchie, d’action et de prise de décisions positives. Elle a augmenté ma conscience de ce qui nous relie à la nature et à l’Univers.

 

 

Comment se déroule une séance avec vous ? Combien dure-t-elle ?

La pratique de la sophrologie peut se faire en cours collectifs ou en séance individuelle.

 

Dans le premier cas, les cours ont en général lieu toutes les semaines, tout au long de l’année et sont d’une durée d’une heure. Il n’y a alors aucune approche thérapeutique mais plus tôt la recherche d’un objectif commun à tous les participants : se détendre, se déstresser, se sentir mieux, développer la confiance en soi et la capacité de s’affirmer, envisager le futur positivement et avec un autre regard. Personne n’y évoque sa vie personnelle. Et le déroulement est similaire à celui d’un cours de yoga ou de gym douce, dans le sens où chacun suit le cours sans interaction nécessaire avec les autres participants. Le sophrologue explique au début du cours les exercices qui seront pratiqués et leur intention. Les participants sont assis sur des chaises ( on ne s’allonge jamais en sophrologie sinon, il s’agit de relaxation). Lorsque la séance commence, ils ferment les yeux et se laissent guider par la voix du sophrologue. À la fin des étirements, des mouvements, permettent de remonter le niveau de vigilance et de sortir du niveau de conscience modifié.

 

La consultation personnelle est un accompagnement sur mesure des besoins d’une personne. Le protocole des séances qui lui sera proposé est destiné à répondre à sa demande et à ses besoins. Le sophrologue doit commencer par comprendre la problématique ou l’objectif recherché. Une séance dure 1 heure, sauf lors de la première séance, qui peut durer jusqu’à 1h30, car elle est destinée à recevoir toutes les informations qui permettront au sophrologue de connaitre la vie passée et présente de cette personne, ainsi que ses aspirations pour le futur.

Chaque séance commence par une période de dialogue qui permet de faire le point et d’évoquer tous sujets que la personne qui consulte, souhaiterait. C’est un échange verbal avec le sophrologue. Puis la technique commence et dure en moyenne entre 20 et 30 minutes. Il reste alors le temps de recueillir le ressenti sur ce qui s’est passé au cours de la technique.

 

 

Combien de séances faut-il pour obtenir de véritables résultats ?

Le travail se fait sur plusieurs séances. Selon la demande, le protocole peut durer en moyenne une dizaine de séances. Moins quand il s’agit d’une préparation à un examen, plus parfois quand il s’agit de redonner une direction à sa vie. Ce qui est certain, c’est que faire une seule séance de sophrologie ne sert à rien car c’est un travail progressif de construction, pas après pas.

Lorsqu’un accompagnement en consultation individuelle est terminé, il n’est pas rare de voir les personnes poursuivre en cours collectifs leur entrainement, afin d’entretenir l’état de mieux être qu’elles ont retrouvé.

D’ailleurs il est souhaitable que le sophrologue remette un enregistrement fait au cours de la séance même,  afin de permettre à la personne qui le consulte, de répéter seule chez elle, les exercices qui auront été faits au cabinet. La notion de répétition des techniques est un facteur d’avancée plus rapide vers le but souhaité.

Les enregistrements peuvent aussi être faits en cours collectifs, pour les mêmes raisons.

 

 

 

Découvrez la suite lundi prochain…

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/marie-laure-jacquet-1-4/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn