Anne Vastel est québécoise, herboriste thérapeute accréditée par la Guilde des herboristes du Québec. Sylvie Chagnon est française, diplômée en Médecine chinoise et en Qi Gong par deux hôpitaux de Pékin. Deux femmes, chacune passionnée par sa spécialité, animées d’une même envie : relier la médecine chinoise et les plantes médicinales occidentales.

Pour découvrir leurs univers :

http://www.guerirparlesplantes.com

https://lefilasoi.fr

 

Leur magnifique ouvrage Médecine Traditionnelle Chinoise – Plantes médicinales occidentales est paru aux éditions Guy Trédaniel.

https://www.editions-tredaniel.com/medecine-traditionnelle-chinoise-p-8547.html

 

 

 

Anne et Sylvie sont mes invitées des « Rencontres lumineuses » de cette rentrée 2020/2021. Septembre est consacré à la Médecine Traditionnelle Chinoise. Chaque lundi, vous découvrirez une partie de leur interview. 

 

 

 

En cette rentrée bien particulière, quels conseils pourriez-vous nous donner pour bien appréhender  cette période ? *

 

Sylvie : En septembre, le soleil Yang s’amenuise, les jours raccourcissent, les céréales se stockent dans les granges, les fruits se mettent en confiture et les humains doivent tranquillement rentrer dans leur maison, diminuer leurs activités et commencer à cultiver leur Yin doux, renforcer leur corps et préparer l’hiver. Il peut être intéressant, dans ce sens, de prendre du pollen en grain riche en oligo-éléments et vitamines.

La tisane de feuilles d’ortie va également consolider le corps en apportant des minéraux (Fer, Zinc, Manganèse, Sélénium), des protéines et de la chlorophylle. L’ortie est souvent nommée ‘le lait vert de la terre‘. De plus, au delà du côté physique, elle stabilise au niveau psychologique, nourrit le sang et rassure le cœur-émotif ce qui est effectivement important en cette rentrée bien particulière. J’aime beaucoup cette plante qui est partout, envahit parfois nos jardins et pourtant est une grande soignante, une amie verte que l’on doit regarder au delà de son côté piquant…

 

Ortie : Faire une infusion longue de ¾ h au moins afin de bien laisser le temps aux feuilles de diffuser leurs propriétés ; il est aussi possible de la faire le soir et la laisser infuser toute la nuit. Le lendemain, il suffit de la réchauffer et la boire dans la journée (environ 5 g de feuilles, une cuillère à café bombée pour ½ à 1 litre d’eau).

 

 

Quelle plante symbolise pour vous la complétude ?

 

Sylvie : Je dirai à nouveau l’ortie car elle nettoie doucement le corps en drainant vers la vessie ce que nous nommons en médecine chinoise « le pervers Humidité ». De plus, toujours dans ce langage propre à la MTC, elle soutient la fonction de « production du Sang » en amenant ses éléments nutritifs et ce rôle nourricier permet de stabiliser la glycémie et diminuer les ‘rages de sucre’.

Elle nettoie, elle nourrit, elle stabilise et sa vibration subtile nous protège…

L’énergie subtile de l’ortie aide à prendre sa place dans la vie sans se laisser envahir. La plante est piquante et “tient à distance” ! Elle est bénéfique pour les personnes qui n’arrivent pas à mettre des limites avec les autres, se laissent facilement envahir ou ont besoin de renforcer leur indépendance, leur force personnelle. L’ortie est une plante puissante qui redonne sur du long terme un équilibre auto-suffisant là où l’on pensait que tout était détruit. L’ortie est opiniâtre. Mais efficace !

Les richesses de l’ortie vont au-delà des feuilles dont nous venons de parler. Il est en effet possible d’utiliser ses graines en cas de défaillance de la vessie comme des gouttes post-mictionnelles, de petites fuites urinaires. Et aussi ses racines pour soulager les problèmes d’hypertrophie bénigne de la prostate. Pour la complétude, je pense que l’ortie tient une place de choix !

 

 

Quelles plantes et sous quelle forme, nous seraient bénéfiques pour être serein, en forme , bien dormir, être ancré, aligné ?

 

Anne : Il est difficile et potentiellement dangereux de suggérer des plantes spécifiques. En effet, chaque individu étant unique, avec ses déséquilibres, son terrain qui lui est propre, la plante peut agir différemment pour chacun. Je suggère plutôt de consulter un herboriste d’expérience ou de lire notre livre.

 

 

 

Et si vous aviez une baguette magique, à quoi vous servirait-elle ?

 

Sylvie : Oh ! Si j’avais une baguette magique et si je n’avais qu’un seul choix à émettre… un choix difficile ! Pour rester dans le thème de cette interview, je crois que je privilégierais la prise de conscience humaine. Si chaque être humain pouvait réaliser qu’il fait partie d’un tout, qu’il n’est qu’une particule en lien direct et en interconnexion avec toutes les particules vivantes, si la baguette magique permettait cela…. alors, je crois que le respect de l’autre (humain, animal, végétal, minéral, etc) serait naturel, sans conflit, sans prédominance, simplement dans une différence enrichissante et bienveillante. Cette baguette magique, si vous l’avez… elle serait bonne pour le monde, la planète Terre et le cosmos tout entier….

 

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/la-medecine-traditionnelle-chinoise-1-4/

http://valeriemotte.com/medecine-traditionnelle-chinoise-2-4/

http://valeriemotte.com/medecine-traditionnelle-chinoise-3-4/

 

 

*Avant d’utiliser des plantes, des oligo-éléments, des vitamines… demandez toujours l’avis de votre pharmacien ou/et médecin ou tout spécialiste compétent et diplômé.

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram