Couv Et si tout n'était pas écrit"         Portrait Muriel Siron

 

Muriel Siron est astrologue, numérologue et auteure. Elle accompagne celles et ceux qui désirent dépasser leurs problématiques à travers des consultations individuelles mais aussi lors de conférences.

 

Son livre Et si tout n’était pas écrit est paru aux éditions Guy Trédaniel. Elle raconte son expérience, son parcours et partage les outils qu’elle utilise pour son bien-être.

https://www.amazon.fr/gp/product/2361882302/ref=ox_sc_sfl_title_2?ie=UTF8&psc=1&smid=A1X6FK5RDHNB96

 

Découvrez son univers : http://www.murielsiron.fr

 

Muriel Siron est mon invitée des « Rencontres lumineuses » de cette rentrée 2018/2019. Je la remercie de son authenticité, de sa disponibilité et de ses précieux conseils. La numérologie est à l’honneur. Chaque lundi de septembre, une partie de son interview vous sera dévoilée.

 

 

Ta mission d’âme, c’est aussi de guider, d’accompagner…

Mon soleil est en maison 3. Le soleil représente notre idéal de vie et la maison astrologique (qui est un champ d’expérience) dans la 3ème maison qui représente les médias ou l’entourage proche. Je sais donc que j’incarne ce pour quoi je suis venue sur Terre. Je suis venue pour communiquer avec le grand public et aborder tous ces sujets reliés au signe du Verseau. Nous sommes dans cette Nouvelle ère, cette nouvelle humanité que j’incarne avec beaucoup d’autres aujourd’hui. Longtemps j’avais une espèce de peur, de trac lorsque je m’exprimais en public et aujourd’hui c’est étonnant depuis la sortie du livre, je n’ai plus aucune peur.

 

Tu t’es complètement libérée.

J’ai l’impression d’avoir accouchée. J’ai même dit : « maintenant c’est ok je peux partir. J’ai fait mon taff, maintenant ce n’est plus que du surplus. »

 

Le fait d’accompagner c’est redonner ce que tu reçois comme tu l’expliques. Quel sens a pour toi le mot donner ?

< Donner> signifie pour moi <être utile>. Voilà aussi pourquoi dans mon livre, il y a une troisième partie avec des outils bien précis pour aider les personnes à devenir libre. À mon avis, il est temps aujourd’hui que chacun reprenne son pouvoir personnel sans avoir besoin de Pierre, Paul, Jacques. Le mot le plus important dans ma vie est le mot <Liberté>. Que les gens soient libres sans avoir besoin de qui que ce soit pour retrouver un état de bien-être me paraît essentiel. Il existe des outils qui sont faciles à utiliser n’importe où. Je pense que tout le monde doit les connaître. Mon rôle aujourd’hui c’est de transmettre même des choses complètement basiques pour des initiés. La cohérence cardiaque, l’EFT, la connexion avec son double de lumière le soir.

 

Comme tu proposes un éventail d’outils, à chacun en fonction de sa sensibilité de choisir ceux qui lui conviennent. Pour toi quel est ton préféré ?

C’est la connexion avec mon double de lumière. Je le fais depuis dix ans tous les soirs. Il me donne accès à quelque chose de plus grand que moi qui me permet de mieux gérer ma vie en prenant les meilleures décisions tout en développant mon intuition.

 

Est-ce que du coup utiliser certains outils qui nous parlent du futur nous éloigne pas un peu de l’instant présent ?

Justement non, c’est ça qui est étonnant parce que l’intérêt d’une consultation, c’est un peu comme si je regardais un film, celui de la personne qui vient me consulter dans le but de prendre de la hauteur, de l’aider aussi à mieux se connaître donc se comprendre. Je peux voir là où ça peut pécher dans le futur, et aider la personne à réagir avant, comment ? En redressant la barre maintenant. Tout de suite c’est déjà demain. Aller voir dans le futur ce n’est pas dire l’avenir mais aller chercher des informations de ce qui pourrait arriver positivement ou pas et agir en conséquence.

 

Finalement c’est exactement comme avec la reconnaissance des vies antérieures. Elles me permettent de mieux me connaître ici et maintenant et de mieux appréhender, débloquer des situations, des états. Ce qui m’aide aussi à éclairer des personnes qui viennent en consultation. C’est pour mieux vivre le présent.

Je peux aussi observer les vies passées. L’intérêt ? Comprendre nos défis, mieux se connaître ici et maintenant pour aller vers ce qui nous convient le mieux dans notre vie actuelle et ainsi mieux vivre le présent.

Déraciner et aller réparer des choses de ton passé va te libérer aujourd’hui et te permettre de mieux vivre demain.

 

On parle beaucoup du bonheur, tu le définirais comment ?

Je parlerais d’un bien-être du corps. Ce qui est important, c’est l’unité intérieure. Le bonheur ça peut être se sentir en état de paix et de sérénité dans l’instant présent et sans raison particulière. Ce sont des états essentiels qui passent par le corps. Etre bien dans son corps. Dans l’une de mes connexions, mon âme me parlait et me disait : « je veux la paix de l’âme non pas la paix de l’esprit ». Le bonheur c’est la paix de l’âme.

 

Si tu avais une recette du bonheur à partager ?

Ce serait une recette pour réussir à l’aligner nos trois « moi ». A l’intérieur de chacun d’entres nous, il y a trois « moi » mais le boss, celui qui nous dirige c’est le jeune « moi », notre inconscient, lui voit tout, soit deux mille infos à la seconde, ce qui est énorme. Ce qui me paraît essentiel c’est être en accord avec soi, avec sa conscience parce qu’à partir de là, on projette à l’extérieur tout ce que l’on porte en soi. Aligner nos trois « moi » c’est apprendre à  écouter ce jeune « moi », lui nous parle au travers de notre corps. Donc je pense que pour être heureux nous devons prendre soin de ce corps et l’écouter, quelque soit le moyen. Pour certains ce sera le sport, pour d’autres une thérapie longue ou pas. À partir de cette réconciliation intérieure on peut se rapprocher de ce qui me paraît essentiel soit l’unité intérieure ou la paix de l’âme.

 

Et si tu avais une baguette magique, à quoi te servirait-elle ?

À illuminer le monde ! J’ai envie de mettre plus de lumière sur les zones d’ombres de la planète et de l’humanité. Je ferais en sorte que les hommes et nos gouvernements entre autres respectent davantage notre belle planète et comprennent qu’elle ne nous appartient pas. Nous n’en sommes que les locataires. Et nous devons penser aux générations futures. Je ferais en sorte que chaque être humain devienne un réverbère. Je saupoudrerais tout cela d’amour. Ce qui pour moi est d’ailleurs le plus important sur la terre : l’amour, le reste n’est que superflu.

 

Justement l’amour ça représente quoi pour toi ?

L’amour inconditionnel c’est aimer l’autre dans sa globalité avec sa vulnérabilité, sa fragilité sans jugement. Ce qui est très difficile à faire sur terre. Et surtout sans concurrence ou rivalité parce que personnellement je souffre beaucoup de ça.

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez compléter vos recherches sur la numérologie, un autre livre à découvrir…

 

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram