Muriel Siron est astrologue, numérologue et auteure. Elle accompagne celles et ceux qui désirent dépasser leurs problématiques à travers des consultations individuelles.

Son dernier livre « Mon boss, c’est l’Univers » paru aux éditions Exergue est un manuel pratique.

https://www.editions-tredaniel.com/mon-boss-cest-lunivers-p-8728.html

 

Pour découvrir son univers et son coffret de vidéos en ligne :

https://murielsiron.fr/

 

 

Muriel Siron est mon invitée des « Rencontres féeriques ». Nous avons échangé par mail. Chaque jour de la semaine, je vous partagerai une partie de son interview. Je la remercie de cet échange céleste.

 

 

Comment se passent tes connexions avec tes guides ? Tu les entends ? Les vois ? Les ressens ou c’est de l’écriture automatique ?

Depuis toujours je suis guidée, connectée, mais depuis l’automne 2019, tout s’est accéléré et amplifié, je ne contrôle plus rien aujourd’hui. Je me sens de plus en plus connectée, je reçois des messages clairs et précis concernant notre Monde et l’humanité. Et cela, quelle que soit l’heure du jour et de la nuit. Je suis de plus en plus souvent visitée et interrompue dans mon sommeil ou dans mes activités quotidiennes. Dans ces moments-là, je ressens l’élan incontournable d’écrire sur le champ, d’étonnants messages. Ainsi, par exemple, en novembre 2019, alors que je manquais de temps, j’étais en retard, j’ai reçu l’injonction d’écrire ! Je n’ai pas eu le choix ! Devant l’insistance de la demande, je me suis exécutée. De façon très scolaire, j’ai une fois de plus pris mon iPad et retranscrit ce que l’on m’a dicté.

Lorsque je suis réveillée à 4 h du matin, je ne suis pas contente et j’ai cette impression que quelqu’un frappe à la porte. Il m’est m’arrivé de refuser d’aller ouvrir, il m’est déjà arrivé de lutter pendant une heure, mais dans ces moments-là, l’énergie est si forte que finalement je rends les armes et je finis toujours par accepter d’écrire ce qui m’est imposé. Une fois de plus, je sens n’avoir pas le choix.

Je raconte d’ailleurs en détail quatre messages reçus et dictés par mes guides entre 2019 et Printemps 2020 dans le livre :  « Bas les masques » un livre collectif écrit sous la direction d’Arnaud Riou. Ce livre est sorti sous forme numérique en juin et en version papier mi-octobre.

Et j’ai osé redonner tous les messages reçus depuis 2019.

 

Dans ton livre, tu résumes notre histoire personnelle en 3 parties ou 4 saisons. Quelles sont-elles ?

Notre vie à tous se découpe en trois parties. Ces trois périodes se calculent à partir de notre date de naissance, donc de notre chemin de vie.

La première partie est une sorte de « stage ». Je l’appelle « l’enfance ». Cette période se déroule entre 0 et 24 ans pour le plus tôt, et 0 et 32 ans au plus tard.

Cela signifie que nous sommes prêts à nous engager dans la vie active au moment où nous sortons de l’enfance, 24 ans pour certains, 25, 26 jusqu’à 32 ans pour d’autres. C’est à partir du moment où l’on sort de cette période ou de cette première partie de vie, que l’on peut assumer des responsabilités professionnelles plus importantes. C’est aussi le moment où l’on est plus mûr pour s’engager, se marier, créer une famille, faire des enfants, je calcule pour chacun cette date en fonction de sa date de naissance. Il existe neuf chemins de vie différents correspondant à ces différentes dates de naissance, et chaque voyage me donne ces trois périodes de vie.

La deuxième partie de vie se situe au plus tôt entre 24 et 51 ans, au plus tard entre 32 et 59 ans.

Le libre arbitre est à ce moment-là plus important que dans la première (l’enfance), où très souvent on apprend, on subit plus les choses, comme si l’on était en apprentissage.

La troisième partie de vie : nous avons tous le choix entre régresser et retrouver les problèmes de l’enfance, ou, beaucoup plus intéressant, dépasser son thème et s’en libérer. Pour cela, il est important de travailler sur soi.

À 60 ans, nous avons tous la possibilité de remettre les compteurs à zéro et de nous réapproprier notre vie complètement, à condition d’avoir compris les leçons et relevé nos défis. C’est ce que j’appelle « reprendre son pouvoir personnel ». Voilà l’intérêt d’une étude et d’un travail sur soi.

Tout cela est expliqué dans mon 1er livre : « Et si tout n’était pas écrit ? » page 238.

Pour ce qui est des quatre saisons, il est facile d’imaginer le Printemps de notre vie en première partie. Puis de traverser l’été en deuxième partie et doucement se diriger vers l’automne en troisième partie pour finalement arriver en Hiver juste avant de rentrer à la maison (de l’autre côté du voile).

Et voilà, 3 petits tours où 4 saisons et puis s’en vont…

Mais quel merveilleux voyage !

 

 

 

Découvrez la suite demain…

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/muriel-siron-lunivers-cest-boss-1-5/

 

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram