Portrait Serge Boutboul          Couv "Comment réaliser un bon nettoyage énergétique" - Éditions Exergue

 

 

Serge Boutboul est auteur, conférencier. Son livre « Comment réaliser un bon nettoyage énergétique » est paru aux éditions Exergue.

http://www.editions-tredaniel.com/comment-realiser-un-bon-nettoyage-energetique-p-7804.html

 

Pour découvrir son univers, les dates de ses ateliers :

http://sergeboutboul.com

 

 

Les « Rencontres lumineuses » de juin sont consacrées au nettoyage énergétique. Serge Boutboul est mon invité. Chaque lundi, je partagerai une partie de son interview. Je le remercie de sa disponibilité et de sa gentillesse.

 

 

Dans votre ouvrage, vous donnez plein d’outils pour nettoyer différentes situations et se protéger. Le nettoyage n’est pas le même pour une personne que pour un lieu ?

Il y a quand même des points communs. Nous avons le tamis pour enlever les présences défuntes de notre corps mais pour nettoyer une maison, on va faire un immense tamis à la taille de la largeur de la maison. On va pousser ce genre de tamis comme un mur, comme un doublage de notre mur et on avance en poussant toutes les présences des entités défuntes ou parasites astraux à l’extérieur. Après le nettoyage, la maison est plus claire. Les enfants peuvent ne pas dormir et être terrorisés parce qu’ils voient ce que les personnes qui n’ont pas ouvert leurs facultés ne voient pas. Le chat le voit, le chien peut le voir et l’enfant aussi. Il est essentiel de nettoyer les maisons. Après le tamis, on utilise une mousse de lavage qui va rentrer dans toutes les mémoires de tous les objets de notre habitation.

 

Quand vous parlez de nettoyage avec de la mousse, c’est par la visualisation évidemment ?

Oui on visualise, on n’utilise pas de la vraie mousse. Pour agir dans l’invisible, il faut utiliser un moyen invisible. On va utiliser ce qui est utilisable dans l’Alpha, dans le plan subtil. La visualisation c’est le moyen clé pour atteindre l’invisible et cela fonctionne.

 

Vous évoquez aussi le sel, la sauge, l’encens.

Ils servent lors des nettoyages pour monter les vibrations. Ça ne va pas faire du gros nettoyage. Si on a à faire à une entité défunte, ce n’est pas suffisant et cela pour toute entité qui vibre bas. Si on ressent que nous avons à faire à  quelque chose fort au niveau négatif telle qu’une entité démoniaque, il est essentiel de ne pas jouer à l’apprenti sorcier et de laisser cette problématique à des personnes qui ont de l’expérience dans ce domaine, tel qu’un exorciste officiel.

 

Quand on découvre le monde de l’énergie, comment est-on capable de savoir que c’est une entité démoniaque ou la présence d’un défunt ?

On va demander des protections avant de faire quoi que ce soit. Heureusement le démoniaque est plus rare qu’on ne le pense. On va donc partir sur des parasites qui se mettent dans les chakras ou la présence de défunts. Avec la montée vibratoire de la Terre, il y a une autre couche du bas astral qui est remontée. C’est difficile à expliquer comme ça mais c’est le cas. Actuellement il y a un type de défunts tellement lourds, quand ils entrent dans un corps, ils épuisent la personne. Dès qu’on enlève ces présences, on sent comme un coup de fouet énergétique. Il existe plusieurs techniques. La première est celle de la porte qui nous traverse. On visualise comme une porte qui nous traverse avec l’intention d’enlever toutes présences à taille humaine qui se trouvent à l’intérieur de notre corps. Pieds joints, on visualise. Vu qu’on s’est mis pieds joints, en poussant cette présence à l’arrière de notre corps comme si on était traversé par une porte astrale, une porte que nous créons, ça va nous faire partir en arrière. Dans ce cas-là, ça veut dire qu’on a fait tomber la présence. En tombant, elle nous déséquilibre aussi. En se retournant, on transforme vite cette visualisation de porte qui est totalement réelle même si nous ne la voyons pas, ceux qui sont sensitifs la sentent. On va en profiter pour enfermer le défunt dans une coque provisoirement. On visualise qu’on attrape cette coque avec notre main astrale, une main de lumière. On visualise qu’on étire notre avant-bras, notre bras et notre main beaucoup plus loin, à plusieurs dizaines de kilomètres pour que le défunt ne revienne plus sur sa cible.

 

 

 

Découvrez la suite lundi prochain…

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram