MENU

 

Jean-Noël Cubizolles est astrologue spirituel. Il vit dans la région de Grenoble. 

Il aborde l’astrologie avec passion et j’avais très envie de partager avec vous son point de vue, ses expériences et ses connaissances. Je le remercie de sa confiance.

 

Son site : jeannoelcubizolles.com

Sa page Facebook  : https://www.facebook.com/Jean-noel-Cubizolles-243701792833690/

 

 

Les « Rencontres féeriques » de cette semaine sont consacrées à cette période très particulière que nous traversons. Chaque jour, vous découvrirez une interview d’un spécialiste ou/et auteur que j’avais déjà reçu. Chacun d’eux, à travers sa pratique et philosophie de vie, pourra peut-être humblement éclairer celles et ceux qui vivraient difficilement ce confinement.

 

 

 

Bonjour Jean-Noël, que représente, pour toi, ce coronavirus ?

Ce virus inattendu nous dépasse complètement, tout est en relation et en transformation.

On peut ressentir que chaque individu, d’une certaine façon, se retrouve face à lui-même.

Quand on a déjà fait une recherche sur soi ou pas – quelques soient les outils – le bon sens et la nécessité de prendre du recul évitent de ne pas rentrer dans la psychose.

Ce confinement nous permet de retrouver des moments de calme, de se poser, de faire un retour sur nous-même.

Je sais qu’il y a des situations difficiles, certains, dans des appartements avec des enfants, des personnes qui sont dans la rue. Je pense à ce qui se vit dans les hôpitaux, le prodigieux travail du personnel soignant, les Ehpad et tant d’autres situations.

Au-delà de tout cela, il se passe de grands mouvements d’énergies intérieures, des réflexions, des questionnements dans la conscience collective. Nous sommes tous inter-reliés.

 

Comment vis-tu ce confinement ?

Je le définirais comme une chance exceptionnelle. Ce que tant d’astrologues ont annoncé depuis tant d’années arrive.

Bien sûr comme tout le monde j’aimerais bien sortir, retrouver mes amis, ma famille, faire des balades dans la nature… tout en ressentant le monde extérieur je vais vers un calme intérieur.

Recherchant une paix, le silence, je fais de la méditation, de la gymnastique, j’ai repris la peinture, la musique a toujours une grande place. Je sens que j’ai moins besoin de certaines choses, j’apprends le détachement.

 

Peut-on expliquer cette crise d’un point de vue astrologique ?

D’un point de vue astrologique, c’est quelque chose qu’on attendait depuis très longtemps, plus précisément depuis une dizaine d’années.

La grande surprise c’est la forme très inattendue puisque c’est quelque chose d’invisible, qui n’a aucune structure.

Cela nous demande de nous adapter, de trouver des moyens, des solutions, le discernement.

En astrologie, nous avons 12 signes et 12 secteurs terrestres (maisons) qui sont, la famille, les projets, les enfants, le mariage, la santé, le travail, l’évolution intérieure…

La 10ème maison c’est celle du Capricorne, dont le maître est Saturne, qui met 29 ans et demi pour faire le tour du soleil.

Il est en ce moment dans son signe, tout en restant 2 ans et demi dans chaque signe.

Le Capricorne est relié à toutes les structures qu’elles soient politiques, religieuses, gouvernementales, médicales, culturelles, familiales, industrielles.

Pluton se trouve aussi devant cette constellation (en conjonction). C’est le maître du signe du Scorpion.

Le Scorpion correspond à la transformation, à la mutation, c’est l’histoire du papillon qui sort de sa chrysalide. En même temps c’est une régénération.

Pluton continue de faire son travail dans les profondeurs de l’inconscient, il y sera jusqu’en 2023.

Une phrase lui correspond : « je cherche et je veux la vérité », d’où la révélation de tous ces scandales depuis quelques années.

Jupiter (planète la plus grosse et importante de notre système solaire) reliée à la connaissance, l’enseignement, la grandeur, la réussite, la puissance, les voyages à l’étranger, met 12 ans pour faire le tour du soleil, il reste un an par signe.

Il est entré dans le signe du capricorne le 3 décembre dernier. On avait une lecture des prémisses de ce qui allait se produire. Jupiter accentue, met en lumière les événements.

Le Capricorne est un signe de terre, il est en bon aspect avec un autre signe, le Poisson, qui est un signe d’eau dont le maître est Neptune, et qui met 165 années pour faire le tour du soleil, exceptionnellement il est dans son signe depuis déjà plusieurs années.

Neptune est relié aux plans supérieurs, aux mondes invisibles, à la mysticité, à l’énergie christique, au sens du sacré mais il est aussi relié au brouillard, à la confusion, au doute, la drogue, la pharmacopée, l’alcool, aux infections et aux virus.

 

Que nous proposerait, nous inciterait ou nous suggérerait l’astrologie de faire pendant cette période ?

Le Capricorne est un chamois qui monte seul sur la montagne pour atteindre le  sommet.

Il se dépouille de tout, il s’isole. C’est un peu comme le moine dans sa cellule pour trouver sa lumière intérieure.

Chacun dans son confinement vit un peu dans son monastère, dans sa cellule, pour aller vers lui-même. Cela nous demande de réfléchir, de peut-être dépasser certaines situations, de s’isoler, de lâcher des choses qui nous encombraient jusque-là.

Pluton est conjoint à Saturne qui fait un travail dans les profondeurs de l’âme en vue de transformer les choses.

Jupiter représente le pouvoir, l’argent, les banques, mais aussi l’enseignement, la philosophie, les grands voyages extérieurs et aussi intérieurs. Il est le maître du Sagittaire, le centaure qui tire une flèche, vers une direction, nous propose d’aller vers nos consciences.

Actuellement Saturne en bon aspect à Uranus (maître du signe du Verseau) dans le signe du taureau (la terre) représente, l’altruisme, la fraternité, le changement, d’aller vers les autres, les découvertes scientifiques. Il y a une grande solidarité qui est en train de se mettre en route.

Nous avons un autre aspect qui s’appelle la lune noire, dans le signe du Bélier, (le renouveau, le printemps). Elle est reliée au lointain et profond de l’inconscient, les choses cachées, les trahisons.

La lune noire était une femme qu’on appelle Lilith, elle a un poignard, (pour trancher), dans une main, un fouet (pour faire avancer) dans l’autre et une lanterne pour éclairer cet inconscient. Dans la mythologie, elle était aveugle. Elle représente aussi le dépassement de soi.

Elle et Saturne sont reliés aux vies passées, au karma qu’il soit collectif ou individuel. Tout se vit dans l’inconscient. C’est une initiatrice.

Nous vivons une des plus grandes initiations collectives.

 

Et si tu avais un message à transmettre ?

Ça serait de choisir la foi, la confiance plutôt que la crainte. Redécouvrir que nous avons de belles richesses intérieures, que d’être ensemble cela nous rend plus heureux, plus fort. Que l’amour et la lumière sont nos merveilleux guides.

 

 

Découvrez demain un autre invité…

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram