MENU

               

 

Virginie Tanguay se consacre à l’écriture et à la spiritualité. Elle anime le blog « Leçons de vie » où elle transmet ses expériences et connaissances pour aider celles et ceux qui cheminent sur une voie spirituelle.

Son livre « Nouvelle Terre Nouvelle Humanité » est paru aux éditions Leduc.

https://www.editionsleduc.com/produit/2440/9791028521172/nouvelle-terre-nouvelle-humanite

 

Pour découvrir son univers :

https://www.lecons-de-vie.com

 

Virginie Tanguay est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

Quels sont les impacts de ce passage de la 3D à la 5D sur notre quotidien ?

La troisième dimension est une dimension duelle qui nous fait expérimenter le contraste. La cinquième dimension, elle, est caractérisée par un retour à l’Unité. Le passage de la 3D à la 5D nous demande donc de faire une profonde introspection afin de relâcher ce qui nous retient à l’Ancien Monde. Comme je l’ai mentionné au point précédemment, il faut nous libérer de nos peurs, de nos angoisses et de nos émotions denses. Nous devons nous épurer intérieurement, un peu comme si nous faisions le ménage de printemps.

Bien sûr, cela ne se fait pas d’un claquement de doigts, car l’être humain a tendance à s’attacher à ses bonnes vieilles habitudes. Le changement peut paraître effrayant et nous sommes pour la plupart inconfortables lorsque vient le temps de lâcher prise. Nous résistons de toutes nos forces, jusqu’à ce que nous comprenions que le changement est nécessaire et nous permet de goûter à des états supérieurs de conscience.

C’est pourquoi il y a actuellement une division au sein de la population. D’un côté, il y a ceux qui accueillent le changement et qui sont prêts à faire le travail nécessaire ; de l’autre, il y a ceux qui craignent le changement et n’arrivent pas à supporter les vibrations de la Terre qui ne cessent de s’élever.

La bonne nouvelle, cependant, c’est que peu importe où vous en êtes sur votre propre chemin, il n’est jamais trop tard pour suivre le mouvement. À tout moment, vous pouvez choisir de quitter la peur et de changer de trajectoire, en vous fiant non plus à votre mental/ego, mais en vous connectant à votre cœur et à votre âme.

 

Comment les appréhender au mieux ?

Comme nous l’avons vu, la période de transition que nous connaissons peut nous chambouler de plusieurs façons. Perte de repère, profonde remise en question, hyperémotivité, modification alimentaire ; chaque sphère de notre vie est affectée et nous pouvons avoir l’impression d’être prisonniers du cœur d’une tornade.

Afin de mieux vivre cette transition, il y a plusieurs choses que nous pouvons faire à notre niveau. Dans la seconde partie de l’ouvrage, je vous livre ces fameuses clés dont j’ai parlé en début d’interview. Il n’est pas question de formules magiques, mais de prises de conscience, d’exploration et d’observation de soi. Lorsque nous créons volontairement des moments de rencontre avec notre intériorité, les changements s’opèrent d’eux-mêmes dans notre vie et notre quotidien s’allège.

Voici donc quelques thèmes que j’aborde pour vous accompagner :

  • Retrouver sa souveraine

  • Augmenter ses vibrations

  • Créer son propre paradis

  • Se libérer de son karma

  • Faire confiance à son intuition

  • S’exprimer librement

  • Vivre au niveau du cœur

Par ailleurs, dans cette section, j’ai inséré des petits exercices afin d’aider le lecteur à se recentrer sur son monde intérieur. Ce sont des exercices simples, mais efficaces, car ils nous font quitter le royaume de la peur pour nous concentrer sur les désirs de notre cœur.

 

D’un point de vue spirituel, je trouve cette période magnifique même si d’un point de vue egotique, elle est éprouvante pour beaucoup. Comment la vivez-vous ?

Je la trouve magnifique aussi, car nous participons à la création d’un Nouveau Monde ! Au quotidien, cependant, je ne vous mentirai pas, ça secoue ! C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a poussée à écrire ce livre. Je voulais comprendre l’origine de tous ces maux et de tous ces nouveaux ressentis que j’expérimente depuis quelques mois, voire depuis quelques années. Maintenant que j’ai pris conscience que tous ces chamboulements ont une raison d’être, je vis cette transition de façon beaucoup plus sereine, sachant qu’elle nous mènera vers un avenir beaucoup plus glorieux et lumineux.

 

Si vous deviez choisir une chanson qui définisse cette période de transition… Pourquoi ?

Mon choix s’est arrêté sur deux chansons, pour des motifs différents. La première, pour la mélodie et les émotions qu’ellefait naître en moi ; la seconde, pour les paroles.

Dawn of faith, Eternal Eclipse : Au début de la chanson, on ressent une certaine tristesse, une certaine lourdeur, mais rapidement, l’espoir naît et la mélodie jouée au violon me fait ressentir une joie profonde qui est accentuée par le choeur. Lorsque je l’écoute, j’ai l’impression de voyager et de poser les pieds sur la Nouvelle Terre.

Cloud, Elias

« Je marche dans ce nuage
Dans ce nuage, sur l’amour
Mais je sens encore ces doutes
Je sens ces doutes, sur nous

Déposons ces armes maintenant
Nous marchons dans ce mensonge
Tu sais que j’essaie
de faire des compromis
Nous y allons à fond, y allons à fond

Nous sommes poussés en arrière et en bas
Je n’ai plus la tête à autre chose
Nous sommes poussés et avons chuté
Dans ce terrain et espace… »
 
 
 

Découvrez la suite demain…

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/virginie-tanguay-nouvelle-terre-nouvelle-humanite-1-5/

 
 
 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram