MENU

               

 

Virginie Tanguay se consacre à l’écriture et à la spiritualité. Elle anime le blog « Leçons de vie » où elle transmet ses expériences et connaissances pour aider celles et ceux qui cheminent sur une voie spirituelle.

Son livre « Nouvelle Terre Nouvelle Humanité » est paru aux éditions Leduc.

https://www.editionsleduc.com/produit/2440/9791028521172/nouvelle-terre-nouvelle-humanite

 

Pour découvrir son univers :

https://www.lecons-de-vie.com

 

Virginie Tanguay est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

Vous avez connu un réveil spirituel. Pouvez-vous nous raconter à quel moment et quel a été le déclic ?

J’ai vécu mon éveil à l’été 2016 et je pourrais dire que la souffrance et l’amour ont été des déclencheurs, pour des raisons différentes.

La souffrance, dans un premier temps, car je ne trouvais pas de sens à ce monde et à ma vie. Je ne pouvais me résoudre au métro/boulot/dodo, mais je ne savais pas comment faire pour entreprendre des changements. Étant déconnectée de mon âme, je n’avais aucune confiance en moi et je n’avais pas conscience de mon potentiel. À cela s’ajoute le fait que je me sois sentie différente toute ma vie, ce qui m’a amenée à me juger sévèrement.

D’un autre côté, j’ai toujours eu ce désir d’apporter ma contribution à ce monde. C’est pourquoi je dis que l’amour a été un élément déclencheur. Je voulais faire une différence et aider mon prochain, mais je ne savais pas de quelle manière je souhaitais œuvrer.

Lorsque je me suis éveillée à ma nature spirituelle et que je me suis reconnectée à mon cœur, j’ai alors compris que le premier pas à entreprendre était de me concentrer sur ma propre évolution. Si j’aspirais à aider mon prochain, je devais tout d’abord savoir qui est Virginie, la vraie, celle qui se dissimulait sous une tonne de masques et d’armures.

Dans mon premier ouvrage, Lappel de l’âme, j’aborde en profondeur mon parcours de vie en décrivant les étapes qui m’ont amenée à connaître cette transformation intérieure. L’écriture de ce livre a été pour moi une véritable libération, et je me suis sentie renaître au fil des pages. À présent, mon vœu est d’accompagner les gens sur ce chemin de libération et de reconnexion, sachant qu’il y a plusieurs embûches que nous rencontrons en cours de route.

 

Est-ce que finalement vous étiez à l’écoute de votre âme d’enfant ?

Pas le moins du monde ! En explorant mon intériorité, j’ai découvert que j’avais muselé mon âme d’enfant et que je m’étais éloignée de tout ce qui me procurait de la joie. Quand j’étais jeune, j’adorais lire, écrire et partir à l’aventure. Malheureusement, en grandissant, j’ai mis de côté ce qui m’animait en écoutant la voix de mon mental. J’ai donc été soldat dans les Forces armées, j’ai étudié pour devenir policière, et j’ai travaillé dans les restaurants en tant que serveuse. Je pourrais dire que ces trois métiers ont été une aventure en soi, mais ils n’étaient pas en alignement avec ce que mon cœur désirait. Je ne regrette pas mon parcours, cependant, car j’en ai tiré des leçons, mais aujourd’hui, je suis heureuse de faire un métier qui me passionne et qui me procure une joie sans fin !

 

Est-ce que la petite Virginie vous parle depuis ? Que vous dit-elle ? Et la grande lui répond ?

La petite Virgine me parle tous les jours et elle me dit de m’amuser ! Tout ce qu’elle désire, c’est que je fasse ce qui m’apporte naturellement de la joie, de l’émerveillement et du bien-être. Je suis très attentive à cette part de moi et je l’écoute avec la plus grande attention, car je sais qu’elle connaît le chemin vers une vie plus inspirée et créative, une vie qui me représente et qui contribue à faire de ce monde un monde meilleur.

Vous savez, lorsque l’on devient adulte, la plupart d’entre nous adhèrent à la croyance qu’il faut devenir sérieux. Pourtant, la vie est un jeu, une expérience qui doit être pleinement vécue, et c’est justement ce que notre âme d’enfant nous communique comme message.

 
 Aujourd’hui, qui est Virginie Tanguay ?

Aujourd’hui, je suis une femme beaucoup plus épanouie, une femme qui arpente le chemin de la connaissance de soi, qui écoute son coeur et qui suit les appels de son âme. Je suis une personne qui consacre sa vie à l’évolution, à l’éveil de la conscience, au potentiel de l’être humain. Je suis une rêveuse, une idéaliste, une auteure, une créatrice.

Je pourrais employer plusieurs termes pour me décrire, mais si j’essaie de résumer, je dirais que ma propre reconnexion m’a fait prendre conscience de l’importance de l’amour dans nos vies. Aujourd’hui, j’incarne cet amour à ma manière, selon les talents qui m’ont été offerts.

 

De quelle façon, accompagnez-vous les personnes qui vous sollicitent et vous suivent sur votre blog ? Vous proposez des ateliers individuels, collectifs ?

Pour l’instant, je ne propose pas d’atelier, mais j’échange par mail avec les personnes qui me contactent. Je propose également sur mon blog une formation sur la mission d’âme, et j’anime une chaîne YouTube sur laquelle je publie des vidéos régulièrement, toujours dans le but d’accompagner les personnes au cours de cette transition. Tous mes ouvrages sont d’ailleurs écrits afin de soutenir cette évolution collective que nous vivons.

 

Vous êtes connectée à d’autres plans, parvenez-vous à écouter votre intuition quotidiennement ?

Avant de répondre, j’aimerais dire que nous sommes tous connectés à d’autres plans. Simplement, il faut être à l’écoute et prendre un temps d’arrêt pour capter les messages. C’est pourquoi je pratique la méditation, j’écris et je me promène régulièrement dans la nature. Cela me permet de me connecter à mon intériorité et d’accéder à ces autres plans.

Pour en revenir à l’intuition, avant de vivre mon éveil, je vivais une vie effrénée, sans jamais prendre le temps de m’arrêter. Cependant, j’ai appris à ralentir la cadence, ce qui me permet de recevoir de la guidance. Dans mon cas, mon intuition se manifeste particulièrement lorsque j’écris. Dans ces moments, je suis calme et sereine, ce qui facilite la communication. Elle me transmet des idées, de l’inspiration et une direction, en me laissant libre de la suivre ou pas. Avec le temps, j’ai appris à lui faire confiance et je ne remets jamais en doute ce qu’elle m’insuffle. Lorsque je vois les transformations positives qui ont eu lieu dans ma vie, je n’ai plus besoin de recevoir de preuve de son efficacité.

 

Comment laisser l’ego à sa place pour que l’âme guide nos pas ?

Dans un premier temps, je dirais que l’ego fait partie de nous, c’est pourquoi il ne faut pas le voir comme un ennemi. En fait, le problème avec l’ego, c’est lorsque nous lui laissons trop d’espace. Dans ces moments, notre âme ne peut pas nous guider, car il prend toute la place.

C’est pourquoi je vous invite à vous poser cette question : qu’est-ce qui vous permet de mettre naturellement de côté votre ego ?

Pour ma part, le sport, les excursions en nature, l’écriture, la lecture et la musique me permettent de faire taire cette part de moi. C’est dans ces moments que mon âme émerge, la voie qu’elle me conseille étant toujours très différente de celle proposée par mon ego.

 

Est-ce que les synchronicités sont présentes dans votre vie ? Est-ce que vous auriez un signe incroyable à nous partager ?

Effectivement, les synchronicités sont présentes dans ma vie, et tous mes livres en sont la preuve. Derrière chaque ouvrage se trouve une histoire magique ! En ce qui concerne mon premier livre, une éditrice m’a découverte par le biais de mon blog et elle est venue vers moi, ne sachant pas que j’étais en train d’écrire un livre. Bien sûr, j’ai pris cela pour un signe et je me suis empressée de lui partager mon projet. Quelques mois plus tard, mon livre sortait en librairie. Le même scénario s’est produit avec Nouvelle Terre, Nouvelle Humanité. Une conseillère éditoriale m’a contactée et m’a proposé d’écrire un livre sur le passage vers la 5D. En pleine pandémie, alors que la population était confinée et que les librairies étaient fermées, je n’aurais jamais pensé qu’on viendrait vers moi, mais il faut croire que la magie de la vie a encore une fois opérée !

 

Que représente la mort pour vous ?

À mes yeux, la mort est loin d’être une fin en soi ; je vois plutôt cela comme un passage vers d’autres dimensions de la conscience. L’âme étant éternelle, elle quitte le corps à la fin de notre vie pour aller explorer d’autres plans d’existence. Par contre, ce qui est merveilleux à notre époque, c’est que nous n’avons pas à connaître l’expérience de la mort pour aller découvrir d’autres dimensions et états vibratoires. L’opportunité nous est offerte en cette vie, si tel est notre choix.

 
Si vous deviez choisir une chanson qui définisse la perte d’un être cher, la mort… Pourquoi ?

La chanson Fix you, du groupe Coldplay, est selon moi très représentative de la peine que nous pouvons ressentir lorsque nous perdons un être cher. Chaque fois que j’écoute cette chanson, les larmes coulent. Paradoxalement, le chanteur transmet un message d’espoir dès les premières lignes : Lights will guide you home. ( Les lumières te guideront jusqu’à la maison ).


 
 

Découvrez la suite demain…

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/virginie-tanguay-nouvelle-terre-nouvelle-humanite-1-5/

http://valeriemotte.com/virginie-tanguay-nouvelle-terre-nouvelle-humanite-2-5/

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram