Adri 1 est un jeune artiste touchant et bienveillant aux multiples talents. Vous avez pu le découvrir cette saison lors des auditions de l’émission The Voice. Il a interprété la chanson « The Greatest Show » issue du film « The Greatest Showman ». Après avoir participé à différentes comédies musicales dont « Résiste », il est actuellement sur la scène du Théâtre Le Mélo d’Amélie à Paris dans son spectacle solo « Le piano perd les pédales » mis en scène par Alex Goude. Un spectacle interactif qui nécessite beaucoup d’improvisation et de souplesse. Adri 1 vous surprendra par sa joie de vivre, son humour et sa sensibilité.

 

Pour réserver vos places :

https://www.weezevent.com/le-piano-perd-les-pedales

 

 

Pour découvrir l’univers d’Adri 1 :

 

@adri1officiel sur Instagram & Twitter

 

https://www.adri1officiel.com

https://www.facebook.com/Adri1officiel/

https://www.youtube.com/watch?v=sh4fbkDx6fA

 

Son clip Nathan :

https://www.youtube.com/watch?v=J2JZxzM1SCA&app=desktop

 

 

Adri 1 est mon invité des « Rencontres féeriques ». Chaque jour de la semaine, je partagerai un extrait de son entretien. Je le remercie de sa gentillesse, de sa disponibilité et de sa douceur. Je le remercie également de sa compréhension suite aux problèmes techniques que nous avons rencontrés. Une blague de mes amies les jolies fées.

 

 

 

On arrive à la partie féerique de cet entretien. Que représente le bonheur pour toi ?

C’est des sourires, des paillettes dans les yeux. C’est faire des choses qu’on aime, être avec les gens qu’on aime, profiter des bons moments avec des gens bienveillants. C’est de mettre dans sa marmite que des bonnes choses et dégager les mauvaises, la mort, les gens malveillants.

 

Tu sais faire le tri ?

C’est dur mais ça s’apprend avec l’expérience de la vie. Au fur et à mesure, on commence à savoir ce qui est bien ou ce qui est nocif. Pour être serein et solide, il faut essayer d’avoir une bonne marmite avec des bons ingrédients. Il y a des mauvais ingrédients, des ingrédients périmés parfois. C’est prendre les bonnes recettes, les bons assaisonnements et ça fait du bonheur.

 

Et si tu avais une recette du bonheur à partager…

Il faut se poser. Dans un futur proche, qu’est-ce que j’ai envie de faire ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Qui j’aime bien ? Il faut s’organiser pour faire ce qu’on aime, envoyer des messages aux gens qu’on aime bien, les appeler. Il faut faire attention à ce qu’on n’aime pas dans la vie, ne pas le faire aux autres, être attentif aussi aux autres. C’est important, on vit dans un monde où on ne peut pas vivre tout seul. On a besoin des gens, et les gens ont besoin de nous. Il faut matcher tout ça, que tout s’imbrique bien.

 

Mes amies les petites fées ont un message à te délivrer. Acceptes-tu ?

Je suis ravi de rencontrer tes amies les petites fées et de recevoir leur message.

 

Laisse-toi inspirer par ton intuition, choisis une carte, celle qui te fait signe.

 

              

Copyright : Illustrations Laure Phelipon/éditions Jouvence – Coffret Conseils de fées et potions magiques de Valérie Motté

 

 

C’est presque un peu ce que je viens de dire.

 

Ça m’émerveille à chaque fois. Elles sont vraiment bien présentes.

Ça veut dire que je peux mettre un peu de poussière de fée dans ma marmite, c’est trop chouette. Merci pour ce conseil.

 

Tu as ta baguette de magicien mais si tu avais une baguette de fée, à quoi te servirait-elle ?

Elle me servirait à envoyer des sourires partout, de la joie de vivre pour que les gens voient plus le côté positif que le côté négatif de la vie. Ce qui n’est pas gagné !

 

Il y a du boulot chez certains…

Après la vie est compliquée. Il y a des moments ou des situations qui ne sont pas faciles, on se les prend en pleine tête mais c’est la vie.

 

Justement quand une épreuve frappe à ta porte, tu l’accueilles comment ?

Avec mon épée de chevalier, je lui tranche la tête (rires). Chaque chose est différente, je n’ai pas un cahier des charges.

 

Tu es du genre à transformer la situation ou l’événement de manière positive ou plutôt à t’apitoyer ?

Non je ne m’apitoie pas sinon c’est un cercle vicieux. Si on prend ce chemin-là, il va y avoir encore pire qui va arriver et la corde pour remonter du puits ne sera plus accessible au bout d’un moment. J’encaisse, c’est un coup à chaque fois mais j’essaie de trouver dans chaque épreuve un enseignement.

 

J’aime dire qu’il y a toujours un cadeau derrière l’épreuve. Parfois on ne le voit pas tout de suite mais au final il y a toujours un message positif. En revanche, il ne faut pas nier ce que nous vivons mais accueillir pour pouvoir transformer la situation.

Oui, il y a toujours une solution sauf peut-être dans le deuil mais il y a un après, un autre chemin.

 

Cet entretien touche à sa fin. Je te remercie infiniment de ta compréhension pour ces problèmes techniques, de ta disponibilité et de ta gentillesse.

La gratitude est quelque chose d’important pour toi ?

Oui.

 

Tu es plutôt démonstratif ou pudique ? Tu l’exprimes facilement ?

Je pense que je  l’exprime, j’espère que je l’exprime assez. Je remercie toutes les personnes qui sont sur mon chemin notamment le public de mon spectacle.

 

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/adri1-1-5/

http://valeriemotte.com/adri1-2/

http://valeriemotte.com/adri1-3-5/

http://valeriemotte.com/adri1-4-5/

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn