MENU

 

          

 

 

Auteure et scénariste, Christelle Béchouche, elle-même DYS et mère de trois enfants atypiques, a voulu écrire ce livre « Manuel de survie de l’adulte atypique » pour partager son expérience et son idée « qu’incarner ce que l’on est réellement, c’est aller vers une société plus inclusive » paru aux éditions Le Courrier du Livre. 

Elle est l’auteure de DYS, TDAH, EIP, le manuel de survie pour les parents (et les profs), sorti chez le même éditeur. 

 

https://www.editions-tredaniel.com/le-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-p-9433.html

 

Pour découvrir son univers :

http://www.agence-kamaji.com/auteurs/christelle-bechouche/

https://www.linkedin.com/in/christelle-b%C3%A9chouche-8ab89687/

 

 

Christelle Béchouche est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

 

Etes-vous à l’écoute de votre intuition ?

Toujours. Si je sens que cela m’échappe, je fais en sorte de m’isoler. Je dois toujours sentir que je suis en lien avec la vie.

 

Est-ce que les synchronicités sont présentes dans votre vie ? Est-ce que vous auriez un signe incroyable à nous partager ? 

Les synchronicités ont toujours été présentes dans ma vie. Fut un temps où je ne fonctionnais qu’en suivant les « signes », puis j’ai cessé, et la vie a été une triste routine. Mais il fallait que je le comprenne.

Le signe révélateur pour moi est que je sois née le 10-10 jour de la journée nationale des dys. Je suis dys et je défends la cause des dys qui sont issus de la neurodiversité.

 

À votre avis, qui nous les envoie ?

Cette connexion à l’univers qui se fait par énergie ou par vibrations. Nous sommes uniques mais tous interconnectés et interdépendants.

 

Que représente la mort pour vous ?

Une renaissance. Le principe de la vie/mort/vie.

 

Si vous deviez choisir une chanson qui représente la perte d’un être cher, la mort… Pourquoi ?

Je pense immédiatement à « Let it be », parce que l’on ne peut pas lutter contre la mort. Aussi souffrant, injuste que ce soit, on ne peut que laisser faire.

 

 

 

Découvrez la suite demain…

 

Retrouvez les articles précédents :

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-1-5/

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-2-5/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram