MENU

              

 

Hélèna Dryburgh est titulaire d’une double formation d’astrologie et de psychologie. Elle partage le courant de psycho-astrologie qui est étudié comme outil de développement personnel. Elle est par ailleurs l’auteure de plusieurs guides sur le sujet. Son dernier ouvrage « La puissance de la lune noire » vient de paraître aux éditions Eyrolles.

 

https://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212574951/la-puissance-de-la-lune-noire

 

 

Les « Rencontres lumineuses » de mai sont consacrées à l’astrologie. Chaque lundi, vous découvrirez un auteur ou/et un astrologue qui vous présentera son ouvrage ou sa passion pour cet art, cette discussion avec le ciel.

 

 

 

Bonjour, pourriez-vous nous présenter votre ouvrage ?

Voilà des années que je pense écrire cet ouvrage sur Lilith  mais la lune noire me semblait à la fois chimérique et réelle. Je voulais découvrir la raison pour laquelle on la retrouvait inscrite dans un thème astral bien qu’elle ne soit pas référencée comme planète.  Précisons que La lune noire est l’appellation astronomique alors que Lilith est le nom astrologique. Les deux termes reflètent le même principe dont nous parlerons dans la suite de cette interview.

J’ai donc effectué  des recherches que je partage dans ce livre avec l’ambition de les rendre accessibles au lecteur. J’ai compulsé de nombreux documents pour saisir le fait qu’elle faisait partie depuis des millénaires de notre patrimoine culturel. Elle n’était donc pas aussi absente que cela !

Certes elle n’a rien d’une planète, ni d’un bout de rocher, mais elle accompagne le quotidien au même titre que les archétypes tels que  « la mère , le  soleil, l’enfant , l’arbre ….. » ; ils sont enracinés en nous et mis en évidence par le biais de nos contes d’enfants comme le petit chaperon rouge  (l’innocence aux  prises avec le grand méchant loup !) – la belle et la bête ou les faces de notre personnalité) et autres encore.

Pour rendre ma pensée plus significative : rappelez -vous la peur que vous éprouviez lors du récit du grand méchant loup dans les 3 petits cochons, comment l’avez-vous vécue ? Quand l’institutrice nous lisait ces contes, je me souviens que les enfants de la classe et moi-même poussions des petits cris ! Bref, c’est avec plein d’émotions que nous vivions ces récits et nous étions tous enchantés par la chute finale ! Cette peur enfantine était, je suppose, pour la plupart d’entre nous, à la fois terrifiante et libératrice. Le méchant se faisant punir ou détruire, le conte nous donnait la possibilité d’évacuer la peur intrinsèque c’est-à-dire le danger-même que comporte la notion de vie.

La lune noire agit de même, elle pointe un danger illusoire et génère des sensations comme dans un bon thriller ! Elle  n’est que projection, il ne faut pas laisser cette peur nous envahir et devenir angoisse. En  résumé, la lune noire fait partie de notre subconscient et se nourrit de nos peurs les plus irréelles. Comme les contes, elle sert de détoxinant si on veut bien la laisser s’exprimer.

Cet ouvrage propose donc de cerner nos peurs intimes, celles qui réduisent nos ressources sans arriver à les définir. Il apporte la compréhension du mécanisme qui influe sur nos comportements et ce à notre insu. Ce livre soulève un petit « bout de toile » sur une autre forme d’authenticité.

 

Est -elle proche d’un signe zodiacal ?  quel est son rôle en astrologie ?

La lune noire ou Lilith s’exprime plus facilement par le comportement scorpion qui, inquiet de nature, tente souvent de relier le visible à l’invisible. Autrement dit le scorpion sait que ce qui n’est pas visible peut toutefois agir sur l’esprit. La lune noire épouse ce principe.

Le comportement capricorne peut aussi correspondre à l’expression lune noire car  il se veut dur, comme la logique tranchante. Ce propos, il est intéressant, pour le lecteur de visionner tous les mots de la lune noire répertoriés dans un tableau.

Le rôle de la lune noire est de mener la personne sur le chemin du dépassement d’une peur résiduelle de l’enfance ; elle  renferme nos démons intérieurs qui affaiblissent l’être dans sa confiance en la vie. La lune noire use du pouvoir simultané d’uranus, neptune et pluton ; elle :

  • dissout l’énergie comme neptune
  • libère comme uranus
  • régénère comme pluton

Mon ouvrage  donne au lecteur une clé de lecture précise de sa lune noire ; des tableaux identifient le mécanisme psychologique pour chaque  signe, planète…

 

Comment l’appréhender ?

Appréhender une Lilith se compare à amadouer un chaton sauvage ! Il faut lui présenter ce qui va la distraire.

Le thème astral de naissance précise la façon dont la personne va « copiner » avec sa lune noire.

Par exemple ; le signe du sagittaire nous parle d’un comportement trop confiant parfois aveugle dans la confiance en ses succès. La lune noire dans ce signe va souvent inverser ce processus et rendre  la personne méfiante voire pessimiste.

Le livre présente de façon détaillée, les inversions pour chaque signe et maison astrologique, il explique également de quelle nourriture se repaît alors sa Lilith. Les tableaux  détaillés sont  accessibles au lecteur débutant ou chevronné.

Ainsi une lune noire en maison V, instaure  la peur de la stérilité qu’elle soit physique ou mentale ou encore une méfiance excessive en la vie. Le brillant panache la connectant aux valeurs  analogiques du lion (analogie maison V) va s’affaiblir.

Dans ce cas précis, il va donc falloir relativiser les  situations personnelles qui engendrent de la peur. Il est important de garder à l’esprit qu’elle est « fictive » tout comme les contes de notre enfance et qu’elle ne doit servir que de « purge » et non de nourriture à sensations .

Peurs traitées dans le livre sur lilith.

 

Qui êtes vous ? Quel est votre parcours ? 

J’ai découvert l’astrologie vers l’âge de vingt ans et j’ai suivi le courant d’André Barbault en prenant des cours d’astro-psychologie à Paris avec Jacques Berthon. Ces études de quatre ans ont permis  de faire de fabuleuses  découvertes.

La pratique de consultante a été une autre source de découvertes tout aussi sensible. J’ai appris que l’astrologie est une approche qui conjugue l’art et la technique, cette dernière étant nécessaire mais non suffisante : la petite pointe d’intuition fait la qualité de la perception. En parallèle, mon métier de formatrice en communication orale et écrite m’a apporté tant d’échanges que je ne peux qu’être heureuse de ce choix. Aujourd’hui en retraite, l’écriture de livres correspond au besoin presque viscéral de continuer à partager… Tel est le clin d’œil de mon ascendant sagittaire !

 

Comment avez-vous découvert l’astrologie ? 

La réponse est brève : par hasard dans des livres.

 

Qu’est-ce que l’astrologie vous a apporté ? 

L’astrologie  m’a apporté la passion d’aller à la rencontre des autres et de moi-même. Elle a joué le rôle de révélateur, tout comme le développement de photographies dans une chambre noire ; elle m’a permis de compléter mon identité sociale, ce dont je manquais en étant jeune. Aujourd’hui, elle reste un guide qui s’actualise comme un GPS !

 

Que représente l’astrologie pour vous ? 

L’astrologie est comme une amie intime qui ne juge pas, n’impose pas mais qui prodigue des conseils plein de sens.

L’astrologie est un langage multi-dimensionnel appartenant aux symboles. Les symboles évoluent avec la personne, par conséquent la recherche de traductions les plus adaptées occupe ma pensée. Les symboles et leurs traductions premières font l’objet d’un chapitre dans le livre sur la lune noire.

 

À quoi sert-elle ?

L’astrologie est un véritable guide. Elle  balise, donne des repères pour les différentes périodes de la vie et traduit notre cheminement ; le terme de guide convient car il n’y a pas de solutions toutes faites, mais des indications. Je reviens sur le terme de cheminement. Il inclut la notion de mobilité mais pas obligatoirement d’évolution.

Un thème ne propose pas un travail à faire sur soi, mais une possibilité d’exploiter les ressources à notre disposition. La nuance me semble essentielle, car la mode à ce jour parle d’alignement, de travail sur soi…  Certes, mais on ne peut devenir que ce que l’on est (ou né !)

Là encore, l’astrologie sert à mieux identifier nos trames de savoirs –pouvoirs et à visionner un profil que l’on ne pensait pas être le nôtre ! Ces tendances définies ou non opèrent avec ou sans notre consentement, simplement parce qu’elles sont celles de l’authenticité.

 

Comment bien l’utiliser ? 

Utiliser l’astrologie, c’est refuser l’horoscope ! L’astrologie ne peut s’utiliser que par le biais du thème astral natal, propre à chaque personne moyennant, date, heure et lieu de naissance.

Comprenons  que l’horoscope ne tient compte que de soleil  alors que le thème natal comporte 10 astres, 12 signes, 12 situations expérimentales, 5 types majeurs de relations inter planètes, ce qui donne une possibilité de plusieurs milliers de traits pour là une seule personne !

Bien utiliser l’astrologie, c’est également la voir comme un outil personnel qui épouse notre authenticité, et non comme une boule de cristal.

Finalement l’astrologie présente l’avantage de pouvoir accéder à sa propre clé par le déchiffrage de symboles. Cette traduction est à la portée de tous, si passion il y a. Les livres sont là pour faciliter  ce précieux déchiffrage personnel.

 

Nous sommes en mai, quelles sont les informations, les éclairages que vous pourriez nous communiquer pour cette période ? Est-ce qu’il y a une lune noire de prévu ? Si oui, quel est son message ?

La lune noire gravite en permanence dans l’espace,  tout comme la Lune. En mai, Lilith occupe le signe du taureau ; le taureau est également sous l’influx de la planète Uranus.

Imaginons le dialogue qui pourrait avoir lieu entre uranus, la lune noire et le taureau.

Uranus dit :  » Ça manque d’air ici, il est temps de passer un bon coup de balai,  je n’ai pas l’intention  de moisir dans un  cadre aussi banal. Ah ! heureusement que je suis là pour balancer un petit coup de pied sur la fourmilière des  vieux principes. »

Au taureau de  répondre : « Doucement l’ami, tu es sur Mon territoire et je ne te laisserais avancer que si je le veux et que si les circonstances sont propices. Par conséquent, tu respecteras ma loi et mes principes et tu attendras pour t’amuser un peu… »

Uranus : « On m‘avait dit que tu étais un buté assis dans ton pré carré, sans un grain d’imagination. Avec toi le monde ne peut que régresser. Quelle misère ! »

Le taureau : « Sécurité oblige, je ne vais pas remettre mes acquis en cause pour un huluberlu en manque d’excentricité mais je suis prêt à écouter de sages propositions de changement.»

Sur ces entre-faits La lune noire contrecarre les propos de l’un et de l’autre : « Vous êtes tous deux des mièvres, quand on veut bouleverser les choses, on le fait sans le dire, et quand on veut protéger ses petits avoirs, on n’essaie pas de jouer la conciliation, on va au combat ou on édifie une tour imprenable !  »

Ce petit dialogue  illustre une position de la lune noire en taureau, qui excite le désir et incite soit au retrait de nos positions, soit au combat surdimensionné.

Uranus chauffe à blanc pour libérer des pressions et des contraintes qui pèsent et le taureau accentue le besoin « d’avoir plus » tout en ne prenant aucun risque.

La période est donc à la contradiction mais cette position peut réussir financièrement ou socialement à ceux qui, dans leur thème natal, ont œuvré à l’exploitation de leurs capacités, de leurs ressources sans se détourner de leurs objectifs. En revanche, ceux qui sont déjà en position faible face au signe du taureau, risquent de devoir reprendre de nouvelles marques.

 

Et si vous aviez une baguette magique, à quoi vous servirait-elle ?

La magie de l’amour, celle qui transforme l’être et le rend accessible au meilleur de lui-même ; celle qui fait resplendir la beauté et briller le monde d’intelligence et pétiller de gaité !

 

 

Découvrez un autre auteur lundi prochain…

 

Retrouvez l’article précédent :

https://valeriemotte.com/marie-selene-lastrologie-1-5/

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram