MENU

 

Gabriel Sanchez est mon invité des « Enchantements féeriques ». Il nous présente son coffret « Oracle ISHTAR »  paru aux éditions Véga.

 

 

 

Bonjour, pouvez-vous nous présenter votre oracle ? À qui s’adresse-t-il ?

Ishtar s’adresse avant tout aux femmes. C’est un oracle dédié à la femme et à son pouvoir. Dans une société avant tout patriarcale où la femme peine à prendre sa place, il est important de créer des échos, des espaces où elle peut se retrouver. L’homme peut tout aussi bien l’utiliser pour créer un travail sur le féminin sacré.

 

Comment bien l’utiliser ?

C’est un outil qui a été créé afin d’ établir un dialogue intime avec soi-même. De sortir d’une emprise, qu’elle soit d’origine familiale, amicale ou autre. Cet oracle nous invite à nous retrouver, nous reconstruire. La seule manière de l’utiliser est d’être pleinement honnête envers soi-même. D’aller à la rencontre de ses messages et d’écouter en soi l’echo qu’il provoque. Il peut très bien s’allier à d’autres jeux divinatoires pour entrer en complémentarité notamment dans les demandes d’ordre sentimental. Sans oublier qu’il identifie les états énergétiques et vibratoires en fonction des quatre éléments. Cela permet un travail vibratoire excellent afin de se nettoyer, de s’équilibrer sereinement.

 

Vous utilisez les oracles depuis longtemps, depuis enfant ? Qu’aimez-vous dans ces cartes ?

Des souvenirs s’animent joyeusement, j’ai depuis toujours eu et vu des tarots, des oracles. Ma grand-mère et ma mère pratiquaient les arts divinatoires. L’occultisme, l’ésotérisme font partie de mon ADN. J’affectionne l’univers d’un jeu, sa magie, son aura. Et lorsqu’il entre en communication, qu’il nous révèle les clés qui nous permettent d’ouvrir des portes, cela reste magnifique. Un oracle est un support merveilleux. Quelque chose qui nous permet de nous interroger. De nous canaliser afin d’utiliser notre intuition et d’éclaircir nos interrogations. Lire un tirage c’est avant tout lire en nous, en notre devenir qui s’écrit dans des présents multiples, qui révèleront des futurs possibles, qui s’écrivent dans les actions et les pensées présentes.

 

Avez-vous un message ou un conseil à partager pour vivre dans la joie de l’instant présent en cette période de grands changements énergétiques ?

La révélation des instants de bonheur. Je crois profondément que ces moments s’écrivent, se construisent dans le moment présent. Qu’ils nous sont offerts par moment. Et que nous devons apprendre à les voir, les discerner. Être conscient de les créer aussi, pleinement et de nous accomplir face à l’adversité, à la peur. D’avoir cette force-là, immuable, profonde. D’apprendre à danser sous la pluie. De ne pas plier face aux vents violants mais d’ouvrir nos ailes. L’âme n’est pas faite pour ramper, mais pour s’élever.

 

Si vous aviez une baguette magique, à quoi vous servirait-elle ?

La croyance en une baguette magique résulterait à croire qu’il est nécessaire d’avoir un moyen pour arriver à une réalisation. À quelque chose qui puisse s’accomplir. Bien que l’idée soit séduisante, je crois profondément à l’accomplissement personnel, à notre capacité à être notre propre créateur. Il est important de cultiver le désir, le désir de construire, de vivre et d’aimer. Plus que vivre je crois qu’il nous faut exister dans notre pleine puissance. Nous sommes actuellement dans un égrégore limitant, épuisant. Nous devons réapprendre à exiger le meilleur pour nous-même. Arrêtons de croire que le bonheur est quelque chose qui se mérite. Il est légitime, c’est un droit. Nous devons l’exiger et le créer sans délais.

 

 

Message du jour

 

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/le-petit-oracle-des-contes-merveilleux-sylvie-lavoie/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram