La magie de Noël, la féerie, les contes…

 

Qu’ils aient ou non été popularisés par un géant des films d’animation, les contes ont traversé les siècles. Surtout, leur fonction première d’enseignement les rend universels.

Ces histoires nous éclairent toujours sur nos peurs, tellement humaines. La collection Il est une fois vous le prouve en transposant ces récits au XXIe siècle, démontrant leur intemporalité et leur puissance pour les adultes que nous sommes.

https://www.editions-pygmalion.fr/Catalogue/il-est-une-fois

 

Les « Rencontres féeriques » de cette semaine mettent en lumière un auteur ou une auteure qui a écrit une nouvelle version des contes que nous connaissons. Chaque jour, vous découvrirez un de ces ouvrages. Aujourd’hui, Muriel Lecou-Sauvaire nous présente Paris sous influence.

 

                      

                                                 Copyright photo : DR

 

Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

Il s’agit d’une vision contemporaine du joueur de flûte de Hamelin. Que se passerait-il si dans notre Paris d’aujourd’hui débarquait un joueur de flûte aux dons particuliers et médiatiques ? Que se passerait-il si une jeune bibliothécaire tombait amoureuse de lui et que se passerait-il s’il se mettait en tête d’aider les Parisiens à se libérer de certains fléaux ?

 

Pourquoi avez-vous choisi ce conte ?

Enfant, il m’a marquée. Il n’était pas mon préféré, mais j’ai aimé ce qu’il représentait et je n’ai jamais imaginé que les enfants mourraient à la fin, j’ai plutôt eu le sentiment qu’ils allaient quelque part, dans un autre monde, un peu mystérieux et attirant.

 

Que représentent pour vous les contes ?

Une forme de liberté avec la réalité. Un peu de magie dans notre quotidien.

 

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ?

J’aime écrire, j’aime lire. Ces deux composantes majeures de ma personnalité m’ont toujours accompagnée.

 

Que représente pour vous Noël ?

Une envie d’évasion…

 

Quel est votre meilleur souvenir d’enfance ? Pourquoi ?

C’est une question très difficile, il y en a beaucoup, aucun qui ne ressort vraiment plus qu’un autre… La maison familiale dans le sud de la France peut-être, avec ses longues soirées d’été et ses lauriers, ses palmiers et ses rosiers. Le sable de la journée collée dans les cheveux aussi et le goût salé de la peau autour des lèvres.

 

Et si vous aviez une baguette magique, à quoi vous servirait-elle ?

Je l’utiliserai tout le temps mais ce serait un secret.

 

Retrouvez l’article précédent :

http://valeriemotte.com/la-collection-il-est-une-fois-1-5/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté