Portrait Florian Lucas               Couv livre Florian Lucas

 

Florian Lucas est magnétiseur, conférencier, formateur et auteur. Il se définit comme un explorateur de la vie.

Son livre « Comment changer le cours de votre vie grâce à l’énergie d’Amour » est paru aux éditions Exergue.

http://www.editions-tredaniel.com/florian-lucas-auteur-3143.html

 

Pour découvrir l’univers de Florian :

https://www.magnetiseur91.fr

 

Le 24 mars prochain, il animera une conférence « La puissance de l’intention d’amour » à Paris. Voici tous les détails et le lien de la billetterie :

https://www.facebook.com/events/2173111149620049/

https://yurplan.com/event/L-eloge-de-la-douceur-et-la-puissance-de-l-intention-d-Amour/36127

 

 

Florian Lucas est mon invité des « Rencontres féeriques », le premier de l’année. Commencer ce cycle en parlant d’amour inconditionnel est un cadeau précieux. Chaque jour de cette semaine, vous découvrirez une partie de notre échange. Je le remercie de sa disponibilité, de sa sincérité et de sa sensibilité.

 

 

Dans ton livre tu parles de quelque chose qui m’interpelle et tu l’as évoqué en tout début de l’interview, tu dis qu’il y a un bon et un mauvais ego. Pour moi, il y en a un seul. Pourrais-tu m’expliquer ce que tu entends par là ? Ton point de vue m’intéresse.

Oui on est d’accord, il n’y en a qu’un. Pour moi il est séparé en deux. On va prendre l’exemple d’une personne qui est en colère. Elle va ruminer dans la colère. Pourquoi est-elle dans la colère ? On va prendre le cas d’une séparation. La personne va se dire, il ou elle m’a quitté(e), je n’étais pas d’accord. Lorsque l’on analyse cette situation, on n’est plus dans l’amour, on est dans la possession donc dans le pouvoir. Et le pouvoir c’est être supérieur aux autres. Partir dans cette énergie, c’est négatif. Je le conçois comme le mauvais ego. Le mauvais ego c’est lorsque l’on pense à soi avant de penser à l’autre. La jalousie c’est le mauvais ego qui se réveille. Le bon ego au contraire – il en faut pour se protéger – c’est sachez pardonner mais n’oubliez pas. Ce bon ego est primordial car sans lui la vie ne serait que souffrance. C’est trouver l’équilibre entre les deux. Je souhaite à travers ce livre dire au lecteur que se diriger vers l’amour va lui apporter beaucoup plus. Avoir de la patience, de la foi, de la confiance et du lâcher-prise. Cette énergie d’amour ne réagit que si on a entièrement confiance en elle. Toute notre vie, on passe des tests et plus on a confiance plus on passe à une étape supérieure. Je veux donner un message d’espoir. Petit, on ne me donnait aucune chance de réussite sociale, on ne me donnait aucune chance de réussir en tant que sportif alors que j’ai été Vice Champion de France de karaté. J’ai fait du triathlon. Gardez l’espoir en positivant.

 

Et puis on a tous en nous des ressources incroyables.

Il y a des gens qui en ont plus ou moins car on est tous différent. Et puis la réussite – qui est propre à chacun – il n’y a que vous qui puissiez y accéder et c’est vous qui allez décider par vos intentions positives. Faites un petit geste, une bonne action par jour.

 

Quand on est incarné, on est formaté par nos éducations, nos croyances, nos blessures… Pour toi comment parvient-on à se déprogrammer ? Pour certaines personnes c’est vraiment difficile… L’ego s’accroche et il aime bien jouer son rôle de victime.

Oui c’est vrai. Nous sommes formatés effectivement. Cette déprogrammation passe par la transformation du mauvais ego et de l’orgueil. Il faut travailler sur soi en déprogrammant les mauvaises informations. Ça prend du temps. Il faut accepter le fait de vouloir s’aimer, se pardonner. Il s’agit de plusieurs phases d’acceptation, de pardon. Il faut y aller petit à petit avec des exercices plus constructifs. Je vois au travers de mes consultations que ça fonctionne. Pardonner aussi à ses parents qui ont fait ce qu’ils ont pu et qui ne pensaient pas faire du mal par des mots blessants.

 

Nos parents font aussi avec leurs propres codes, éducations… N’oublions pas que nous avons choisi nos familles et notre incarnation.

C’est nous qui l’avons choisie et nous devons l’assumer. Je pense que cette incarnation c’est un test sur la vie. Dirigeons notre énergie vers le pardon, l’amour. Pour moi, la vie c’est un test pour voir si notre âme est capable d’évoluer encore.

 

Quelles astuces pourrais-tu donner à celles et ceux qui ne trouvent pas leur voie ?

Qu’ils pensent avant tout à eux plutôt que de penser aux autres. Qu’ils recherchent quelque chose qui leur fasse plaisir. Se poser, fermer les yeux, se détendre, penser au bonheur. Qu’est-ce qui m’amènerait du bonheur ? Prenez la première pensée qui arrive quelle qu’elle soit, ne mentalisez pas, ne pensez pas à ce qui n’est pas possible. Définir trois objectifs, un proche, un moyen terme et un à long terme. Envoyez leur de l’amour. Donner avant de recevoir.

 

Découvrez la dernière partie demain…

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/florian-lucas-1-5/

http://valeriemotte.com/florian-lucas-2-5/

http://valeriemotte.com/florian-lucas-3-5/

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté