MENU

          

 

 

Auteure et scénariste, Christelle Béchouche, elle-même DYS et mère de trois enfants atypiques, a voulu écrire ce livre « Manuel de survie de l’adulte atypique » pour partager son expérience et son idée « qu’incarner ce que l’on est réellement, c’est aller vers une société plus inclusive » paru aux éditions Le Courrier du Livre. 

Elle est l’auteure de DYS, TDAH, EIP, le manuel de survie pour les parents (et les profs), sorti chez le même éditeur. 

 

https://www.editions-tredaniel.com/le-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-p-9433.html

 

Pour découvrir son univers :

http://www.agence-kamaji.com/auteurs/christelle-bechouche/

https://www.linkedin.com/in/christelle-b%C3%A9chouche-8ab89687/

 

 

Christelle Béchouche est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

 

On arrive à la partie féerique de cet entretien. Que signifie pour vous le bonheur ? 

Quand je suis en paix.

 

Et si vous aviez une recette du bonheur à partager…  

Je suis une vraie Nomade. Alors ce bonheur serait un voyage. Un souvenir. L’image d’un long train qui longe la frontière coréenne et moi à l’intérieur, assise près d’une poule qui caquette dans un sac et un vieil homme qui mâche des plantes. La fenêtre ouverte je regarde de l’autre côté d’un fleuve, et j’aperçois la Corée du Nord. Improbable ces gens qui labourent leurs champs comme au moyen-âge. Puis, l’arrivée dans une vieille gare qui ressemble à une cour de ferme m’envoûte, m’émeut, m’enivre. En sortant du train je marche péniblement sur des mottes de terre, le sac sur le dos, dans cette petite ville rurale qui siège au pied des montagnes. Je suis en Mandchourie. Au cœur du village, des enfants aux bouilles toutes sales s’amusent seuls en totale autonomie. Leurs petites joues sont roses et fraiches comme l’esprit vivant qui les anime. Je demande à une personne du village de prendre un cliché d’eux avec moi. Mon bonheur est à son comble. Ce cliché, un des rares que j’ai de mes voyages, me permet de ne jamais oublier qu’il y a un ailleurs, d’autres vies qui peuvent nous enthousiasmer et nous sortir de cet enfermement occidental dans lequel nous pouvons parfois être plongé. Le bonheur de pouvoir repartir explorer le monde à tout instant existe, m’habite constamment.

 

 

 

Et la joie, quelle en est votre définition ?

Une exaltation intense.

 

Quels conseils pourriez-vous nous donner pour mieux appréhender cette période agitée que nous traversons notamment quand on est un adulte atypique ? 

Cette période est intense mais elle nous a permis de réfléchir et de nous renouveler dans certains domaines. En France, le télétravail a permis à des employeurs d’innover des conditions de travail plus souples, et c’est un grand pas pour les atypiques. En effet, pour de nombreux atypiques c’est un soulagement de pouvoir travailler sans nuisance sonore, sans anxiété sociale, ou sans avoir à se forcer d’être un autre sur son lieu de travail.

 

Mes amies les jolies fées ont un message à vous transmettre. Acceptez-vous ?

Avec plaisir !

 

Je vais vous demander de me donner un chiffre entre 1 et 12  car nous échangeons par téléphone ? 

10, puisque je suis née le 10/10.

 

                                            Copyright des cartes des fées : Illustrations Laure Phelipon/éditions Jouvence – Coffret Conseils de fées et potions magiques de Valérie Motté

 

Évidemment cette carte me parle à 100 % d’autant plus qu’elle a été tirée à partir de ma numérologie de naissance. La création est selon moi le principe de la vie. Tout autour de nous est une création imaginée par l’homme ou créée par la nature. Et cette carte soulève aussi mes objectifs actuels. Ne pas perdre de vue mes projets et être créative à tout instant. La créativité est au centre de ma vie mais pas simplement par l’acte d’écrire. Elle m’invite à lâcher le contrôle, à prendre des risques, à être au cœur de mes émotions, à les accepter, et de vivre avec. Le mouvement est créatif, toute action est créative, c’est la raison pour laquelle je l’associe à la vie et à ce que nous sommes, tous ensemble, dans ce principe existentiel.

 

Si je vous prêtais ma baguette de fée, à quoi vous servirait-elle ?

J’inverserais le monde des neuro-typiques et des atypiques ! Histoire que l’on souffle un peu et que les neurotypiques comprennent ce que l’on peut ressentir quand le monde n’est pas adapté à son propre fonctionnement.

 

Je vous remercie de votre confiance. La gratitude fait-elle partie de votre quotidien ?

Bien sûr, d’ailleurs je vous remercie pour cet entretien et cette belle rencontre avec vous. Tout est juste.

 

Êtes-vous plutôt pudique ou démonstrative ?

Je suis une pudique démonstrative !

 

Pour conclure, quelle est la chanson que vous écoutez en boucle en ce moment ?

Voilà, de Barbara Pravi (entre autre). Il me semblait que pour conclure cette interview elle était parfaite.

 

 

 

 

Retrouvez les articles précédents :

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-1-5/

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-2-5/

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-3-5/

https://valeriemotte.com/christelle-bechouche-manuel-de-survie-de-ladulte-atypique-4-5/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram