MENU

           

 

Cathy Selena est éditrice aux éditions Guy Trédaniel. Elle a participé à la création de plusieurs ouvrages. Elle va publier le 28 mai prochain l’oracle Lumière de fée, aux éditions Exergue.

https://www.editions-tredaniel.com/lumiere-de-fee-coffret-p-9200.html

 

Pour découvrir son univers :

https://www.facebook.com/cathy.selena.9

@cathyselena22

 

 

Cathy Selena est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de sa confiance et d’avoir donné vie à cet oracle féerique.

 

 

 

 

On arrive à la partie féerique de cet entretien. 

Que signifie pour toi le bonheur ? 

J’ai très envie de répondre par ma citation préférée :

« Ce monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde. »

Caligula – Albert Camus

Mais je pourrais ajouter que le bonheur, pour moi, est une multitude de moments et pas un état durable et continu qui me semble être plutôt l’apanage de grands sages ayant atteint un éveil spirituel plus élevé que celui du commun des mortels. 😊 Ainsi, je me réjouis des petits et des grands bonheurs de la vie, mais je les provoque aussi, car je suis une grande optimiste devant l’éternel et je vois toujours le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Dans la liste de mes bonheurs, je mettrais pêle-mêle : marcher longtemps dans la forêt, danser la salsa cubaine, nager dans l’océan, sentir la chaleur du soleil, manger des huîtres, déguster un bon verre de vin, faire des câlins à mes chats, croiser des regards bienveillants, lire des romans, écrire des romans, rire, aimer, partager…

 

Et si tu avais une recette du bonheur à partager…

Ma recette du bonheur, ce serait : « Ne pas juger, jamais. Ne rien demander, jamais. Se respecter, toujours. Aimer, toujours. »

 

Et la joie, quelle en est ta définition ?

J’ai perdu la joie très tôt car j’étais une petite fille rêveuse, un peu autiste sur les bords, hypersensible, alors ce monde m’a heurtée rapidement. Je n’en comprenais ni les codes ni le fonctionnement. Je me suis perdue longtemps dans les regards des uns et des autres pour y trouver une étincelle d’amour inconditionnel qui m’aurait mis du baume à l’âme. C’est la danse qui m’a reconnectée à ce sentiment de joie, à cette émotion incroyablement jouissive dans la libre expression du corps, qui me provoque, chaque fois, de vrais sourires et des décharges d’adrénaline !

 

Comment fais-tu pour vivre cette période agitée ? As-tu des conseils à partager pour mieux l’appréhender ?

J’ai vécu cette période dans une grande sérénité, et encore aujourd’hui. Terriblement déstabilisée lors du premier confinement, jour de mes 50 ans, lorsque j’ai constaté que nombre de personnes habituées à courir après le temps se sont retrouvées face à un vide immense et à un désarroi impossible à combler. À visionner toutes les séries de Netfix pour passer le temps, à découvrir leur partenaire de vie et leurs enfants trop encombrants. Et pour d’autres, ce fut le temps des retrouvailles et du bonheur partagé.  De se recentrer. De se poser les bonnes questions. Pour ma part, cette dictature sanitaire m’a heurtée, la désinformation en boucle et en continu. Les chiffres obscènes dénombrant uniquement les morts chaque jour et pas les malades qui s’en sortaient bien, le choix de la politique vaccinale plutôt que les traitements, cette culpabilité bien orchestrée associée au régime de la peur, avec toutes les conséquences que cela implique. 

Je n’aurais pas la prétention de donner des conseils. Je ne pourrais que partager mon expérience. J’ai renforcé mes défenses immunitaires avec des remèdes classiques (vitamine D, vitamine C, zinc), j’ai marché dans la forêt au moins une heure par jour pour me ressourcer, et je n’ai rien changé à mes habitudes ! Mais bon, je respecte absolument les peurs de chacun sans chercher à imposer ni mon point de vue ni mes convictions. Pour ma part, je vois ma famille, je vois mes amis, et je danse beaucoup !

 

Mes amies les jolies fées ont un message à te transmettre. Acceptes-tu? 

Avec grand plaisir !

Je vais te demander de choisir une catégorie parmi le karma, famille-transgénérationnel, travail, vie amoureuse, spiritualité et un chiffre entre 1 et 11.

Je choisis la catégorie famille-transgénérationnel et le chiffre 2.

 

Si je te prêtais ma baguette de fée, à quoi te servirait-elle ?

Alors si tu me prêtais ta baguette de fée, je saupoudrerais une tonne d’amour sur la planète pour que les êtres soient heureux ! Rien de plus, rien de mieux !

 

Je te remercie de ta confiance et de ta bienveillance. La gratitude fait-elle partie de ton quotidien ? Es-tu plutôt pudique ou démonstrative ?

Oui, la gratitude fait partie de mon quotidien. Je remercie chaque jour d’avoir un toit au-dessus de la tête, à manger dans mon assiette, un salaire à la fin du mois et une santé merveilleuse. J’ai conscience de ma chance et je remercie pour cela, je prie beaucoup aussi. Je récite souvent ce mantra le matin : « Tout de la vie vient à moi avec aisance, joie, et gloire !» 

Je suis plutôt pudique et de nature introvertie, ce qui fait que j’adore la compagnie des personnes un peu excentriques et démonstratives qui m’entraînent dans leur sillon de joie !

 

Pour conclure, quelle est la chanson que tu écoutes en boucle en ce moment ?

Radiohead, Creep, ce n’est pas tout récent, mais cette chanson me parle…

 

 

 

 

Retrouvez les articles précédents :

https://valeriemotte.com/cathy-selena-lumiere-de-fee-1-4/

https://valeriemotte.com/cathy-selena-lumiere-de-fee-2-4/

https://valeriemotte.com/cathy-selena-lumiere-de-fee-3-4/

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram