MENU

          

 

David Frecinaux est réalisateur, auteur, directeur artistique et animateur. Son film « L’entre deux vies » est disponible sur Inrees TV. Il a su vulgariser un sujet très profond et difficile à expliquer. 

 

Pour découvrir la bande annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=Y807cHYD_cw&t=9s

 

Les 10 premières minutes gratuites ici :

https://www.youtube.com/watch?v=VUjyMATvPHs&t=249s

 

et en entier (sur INREES TV, 14 jours d’essai gratuit), ici :

https://tv.inrees.com/video/entre-deux-vies-brian-weiss-reincarnation-au-dela-michael-newton

 

 

Pour découvrir son univers :

https://davidfrecinaux.com

 

 

David Frecinaux est mon invité des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je le remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

 

Tu crois au karma, te souviens-tu de l’une ou deux de tes vies passées ?

Oui, et je ne te dirai rien du tout ! Mais pourquoi cette réponse fermée ? parce que Valérie, tu as mis en réalité le doigt sur le sujet de mon prochain film. Bien vu ! Je vais partir à la compréhension de ces souvenirs stockés dans ma mémoire et que pourtant, je n’ai pas vécus dans cette vie. Rendez-vous en 2023, toujours sur INREES TV, pour découvrir ce futur film documentaire.

 

Tu crois à la vie après la vie ? Sous quelle forme ?

Tout à fait, parce que c’est quelque chose qui résonne en moi comme quelque chose de juste, parce que les centaines de milliers de témoignages partout dans le monde me font penser que je ne suis pas le seul 😉 et qu’une grande partie des religions les ont intégrés dans les textes premiers.

 

Ressens-tu les personnes décédées ? Si oui, tu les vois, les entends… ?

Cela m’arrive de plus en plus. C’est pour moi d’ailleurs un signe que je suis sur la bonne voie de mes ressentis. Il ne s’agit que de personnes très importantes pour moi, proches de notre famille. Je peux ressentir leurs messages, recevoir des images fortes. 

 

Les personnes que nous aimons restent dans notre cœur à jamais. La réponse à tout ne serait-ce pas de vibrer l’amour ?

Tout à fait. Et cet amour, on peut le trouver dans toutes les manifestations de la vie. 

 

Si tu devais définir l’amour ?

Je trouve que l’amour, c’est ce moment où on n’a même plus besoin de poser ce mot. Quand tout son être a assimilé au plus profond cette notion. Je le ressens notamment sur mes enfants. Je les aime, je leur dis. Mais surtout, mon être tout entier n’a plus besoin de mot, tellement l’amour est là. C’est comme une entité qui était là avant, pendant et sera là après mon départ. L’amour est la plus incroyable des forces. Rien ne peut venir empêcher l’amour véritable.

 

Quelle chanson représente pour toi l’amour inconditionnel ? Pourquoi ?

Etonnamment elle m’inspire la chanson « to build a home » de Patrick Watson. Cette maison est symbolique pour moi, c’est le fait d’entourer et donc de protéger, ceux qu’on aime, par son amour.

 

 

 

Découvrez la dernière partie demain…

 

Retrouvez les articles précédents :

https://valeriemotte.com/david-frecinaux-lentre-deux-vies-1-5/

https://valeriemotte.com/david-frecinaux-lentre-deux-vies-2-5/

https://valeriemotte.com/david-frecinaux-lentre-deux-vies-3-5/

 

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram