MENU

            

 

Flavia Mazelin Salvi est journaliste spécialisée en psychologie et conseillère éditoriale (Psychologies magazine). Elle est également l’auteure de plusieurs ouvrages sur le zen. Dans Ma vie en mots, paru aux éditions Le Courrier du livre, elle réunit deux de ses passions : l’écriture et la poésie.

https://www.editions-tredaniel.com/ma-vie-en-mots-p-9756.html

 

 

Flavia Mazelin Salvi est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

 

Croyez-vous au karma ? Si oui, vous souvenez-vous de l’une ou deux de vos vies passées ?

Je ne sais pas si je crois au karma, mais j’ai vécu des expériences très troublantes. Une immersion dans des époques et des vies qui ne devaient rien à des réminiscences de films ou de livres, rien non plus au rêve éveillé, mais qui avaient tout de « souvenirs » d’autres vies. Est-ce l’inconscient ? Est-ce des bribes de mondes parallèles ou d’anciennes vies ? Des connexions avec des défunts ? Comment savoir…  

 

Croyez-vous à la vie après la vie ? Sous quelle forme ?

Je crois à la vie avant la vie et après la mort, je crois que l’âme est une énergie éternelle, et que cette énergie vit des expériences sous diverses formes. 

 

Ressentez-vous les personnes décédées ? Si oui, vous les voyez, entendez… ?

Non, je n’ai pas cette faculté. Malheureusement ou heureusement…    

 

Les personnes que nous aimons restent dans notre cœur à jamais. La réponse à tout ne serait-ce pas de vibrer l’amour ?

Je pense, même si c’est très cliché de le dire, que la réponse à tout, c’est l’amour. Mais s’arrêter là est facile, la réalité est plus complexe : nous sommes des êtres ambivalents, nos sentiments ne sont pas 100 % purs et désintéressés, et  l’amour prend plusieurs formes. Et puis, n’oublions pas qu’on peut aimer quelqu’un de toutes ses forces, son enfant, son ou sa partenaire, mais mal l’aimer. L’amour est simple et compliqué à la fois.

 

Si vous deviez définir l’amour ?

L’énergie suprême. 

 

Quelle chanson représente pour vous l’amour inconditionnel ? Pourquoi ?

Un chant grégorien. Parce qu’il se chante à plusieurs, que les voix se fondent, s’entremêlent, sans qu’aucune d’entre elles cherche à se distinguer. Ces chants sont dédiés à l’amour divin, un amour par essence inconditionnel.

 

 

Découvrez la dernière partie demain…

 

Retrouvez les articles précédents

https://valeriemotte.com/flavia-mazelin-salvi-vie-mots-1-5/

https://valeriemotte.com/flavia-mazelin-salvi-vie-mots-2-5/

https://valeriemotte.com/flavia-mazelin-salvi-ma-vie-en-mots-3-5/

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram