MENU

             

 

Stéphanie Roze est graphiste, illustratrice. Elle a participé à plusieurs ouvrages. Elle vient de réaliser les illustrations de l’oracle Lumière de fée, à paraître le 28 mai prochain aux éditions Exergue.

 

Lumière de Fée (Coffret) – Valérie MOTTÉ, (illustratrice) Stéphanie ROZE

 

Pour découvrir son univers :

Insta : steph.roze74

 

 

Stéphanie Roze est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de son amitié et des merveilles qu’elle a créées.

 

 

 

Tu crois à la vie après la vie ? Sous quelle forme ?

J’y croyais avant. Mais depuis que j’ai fait de l’hypnose régressive (celle de Dolorès Cannon) qui permet de visiter ses vies antérieures, j’en suis persuadée maintenant. J’ai toujours pensé qu’il nous fallait plusieurs vies pour apprendre tout ce qui a à apprendre sur cette Terre. Une seule vie ne nous donne pas assez de temps pour tout expérimenter. Et expérimenter le pire comme le meilleur dans une seule et même vie serait trop traumatisant pour notre capacité physiologique d’humain. Je pense que hors de nos corps nous sommes de l’énergie. Après ce n’est qu’un sentiment, une intuition. En méditation je me suis souvent vue comme une espèce de petite vapeur de couleur « bleu turquoise » me mélangeant à d’autres, de couleurs différentes, pourquoi je n’en sais rien.

 

Ressens-tu les personnes décédées ? Si oui, sous quelle forme ? tu les entends, les vois… ? 

Il m’arrive de les ressentir et de ressentir leurs émotions surtout si je suis ouverte à ce contact sinon non. Il m’est arrivé de sentir leur odeur mais c’est plus rare. Ça ne fait qu’un an que j’ai réalisé ça. J’étais, dans le cadre de mon travail, en train de faire un signet et je m’amusais à demander si telle ou telle image convenait au mort ou telle ou telle police de caractère comme une conversation imaginaire au fur et à mesure de la création du signet. Je pensais que je ne faisais que suivre mon intuition. Mais un jour, le client qui avait commandé un signet pour une personne centenaire morte, m’a demandé de changer la couleur bleue du signet pour une couleur noire et je n’ai pas eu d’autre choix que de la changer mais je me suis mise, tout d’un coup, à ressentir une telle rage pour ce changement de couleur que là, j’ai réalisé que ce ne pouvait pas être mon émotion, j’en ai déduit que c’était certainement la morte qui n’était pas contente. C’était vraiment intense…

 

Si tu devais définir l’amour ?

Haha toute une question ! Je dirais que c’est un sentiment de bien-être, de joie et de paix tellement intense qu’il donne envie de ne faire qu’un avec ce qui a provoqué cette émotion. Ça peut être pour une autre personne mais aussi pour un paysage, une matière, une musique…

 

Quelle chanson représente pour toi l’amour inconditionnel ? Pourquoi ?

Je dirais la même chanson que plus haut. Car elle parle avant tout de se construire une maison où on se sent chez soi et où la personne qu’on aime s’y sent aussi chez elle. De l’importance d’être bien ancré et de s’entraider afin de passer au travers de la vie et de ses tumultes le mieux possible.

 

 

Découvrez la dernière partie demain…

 

Retrouvez les articles précédents :

https://valeriemotte.com/stephanie-roze-lumiere-de-fee/

https://valeriemotte.com/stephanie-roze-lumiere-de-fee-2-5/

https://valeriemotte.com/stephanie-roze-lumiere-de-fee-3-5/

 

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram