MENU

           

                                       crédit photo : Lorène Creuzot

 

 

Grâce à la numérologie, Céline Colle, bloggueuse accompagne les autres sur le chemin de la connaissance de soi et les aide à révéler leur plein potentiel.

Son premier roman « Toutes ces vies où nous nous sommes aimés » est paru aux éditions Jouvence.

https://editions-jouvence.com/livre/toutes-ces-vies-ou-nous-nous-sommes-aimes/

 

Pour découvrir son univers :

www.beattitudes.fr

 

 

Céline Colle est mon invitée des « Rencontres féeriques » de cette semaine. Chaque jour, découvrez une partie de son interview. Je la remercie de cet échange et de ce partage.

 

 

 

On arrive à la partie féerique de cet entretien. 

Que signifie pour vous le bonheur ? 

Comme l’Amour, le Bonheur est quelque chose qu’il faut trouver à l’intérieur de soi-même et ne pas attendre des événements extérieurs et des personnes qu’ils nous l’apportent. Mais avant de le trouver à l’intérieur de soi, c’est-à-dire en d’autres termes le créer, il faut traverser des périodes difficiles pour guérir, grandir et comprendre. C’est pourquoi le bonheur, quand il vient de facteurs extérieurs est éphémère. Comment avancer sur un chemin sans douleur, sans deuils à faire, sans blessures à transcender… ?

 

Et si vous aviez une recette du bonheur à partager…

Partir pour la plus merveilleuse des aventures en terre inconnue : soi-même et se laisser surprendre par ses propres richesses, affronter ses zones d’ombre, les accepter, dépasser ses traumatismes, panser ses plaies… Mieux se connaitre, se comprendre à travers notre propre parcours mais aussi celui de nos parents, de nos ancêtres, de notre karma, permet de s’accepter, de s’aimer et de créer sa propre définition du Bonheur.

 

Et la joie, quelle en est votre définition ?

La joie aussi réside perpétuellement en nous. Parfois elle est en dormance. C’est à nous de la réveiller le plus souvent possible en faisant des choses qu’on aime. Elle peut s’activer grâce à des choses très simples : regarder un lever de soleil, son enfant, écouter une musique qui nous touche particulièrement, danser, se réunir entre amis, etc.  

 

Pour vivre au mieux cette période agitée que nous traversons, quels conseils pourriez-vous nous donner pour mieux l’appréhender ?

D’éteindre la télévision ! En tout cas de ne pas regarder les informations qui sont très anxiogènes. Essayer de se recentrer sur ce qui est positif dans sa vie, ressentir la gratitude pour ce que l’on a, ce que l’on est. Faire toutes ces petites choses dont je parlais précédemment qui nous apportent de la joie. Se promener le plus souvent possible, respirer, pratiquer des activités zen. C’est aussi le moment ou jamais de se remettre en question, de se recentrer pour savoir ce qui fait sens dans notre vie, se fixer de nouveaux objectifs, d’évoluer, de changer ce qui doit l’être (2021 est une année 5 en numérologie, celle du changement, de l’adaptation, des virages à 180°) et de se donner les moyens d’y parvenir, en partant à la conquête de soi-même et de nouvelles pratiques qui peuvent faire évoluer intellectuellement et surtout spirituellement. 

 

Mes amies les jolies fées ont un message à vous transmettre. Acceptez-vous ? 

Oui.

 

Je vais vous demander de me donner un chiffre entre 1 et 12 ?

Le 8. 

 

              

 

Copyright des cartes des fées : Illustrations Laure Phelipon/éditions Jouvence – Coffret Conseils de fées et potions magiques de Valérie Motté

 

C’est un très joli message dont j’essaie de me souvenir chaque jour. Remercier régulièrement pour ce que nous avons déjà, pour toutes ces richesses qui sont les nôtres et que nous ne voyons plus (la paix, la liberté, un toit au-dessus de la tête, à manger dans notre assiette, de l’eau courante, la santé quand c’est le cas, l’instruction…) est le meilleur moyen d’activer la joie, le bonheur, l’Amour qui sommeillent en nous. La gratitude est une vibration très forte qui permet de nous élever. Merci aux fées de nous le rappeler.

 

Si je vous prêtais ma baguette de fée, à quoi vous servirait-elle ?

À faire en sorte que les gens regardent à l’intérieur d’eux-mêmes avant de regarder et de juger les autres. Cela leur permettrait de voir leurs dysfonctionnements, d’accepter de changer, d’apprendre à s’aimer. Et alors, le monde entier s’en trouverait transfiguré. Que chacun se responsabilise quant à sa bonne santé physique, mentale et émotionnelle, que chacun prenne soin de sa lumière intérieure, qu’il l’alimente et la fasse grandir. C’est le moyen le plus sûr et le plus incroyablement simple d’éclairer le monde et de faire reculer l’ombre.

 

Je vous remercie de votre confiance. La gratitude fait-elle partie de votre quotidien ? Etes-vous plutôt pudique ou démonstrative ?

Je sais dire je t’aime, pardon ou merci autant de fois qu’il est nécessaire mais je suis plutôt pudique avec mes émotions. Cependant, j’apprends à enlever les masques, à être plus authentique car il me semble que c’est le meilleur moyen de faire passer des messages de cœur à cœur, d’âme à âme.

 

Pour conclure, quelle est la chanson que vous écoutez en boucle en ce moment ? 

Un chant de méditation chamanique sur YouTube, « le chant du loup noir ». Ces musiques et chants sacrés m’aident énormément à écrire comme si ils me permettaient de me relier plus facilement à mon intuition.

 

 

Retrouvez les articles précédents :

http://valeriemotte.com/celine-colle-toutes-ces-vies-ou-nous-nous-sommes-aimes-1-5/

http://valeriemotte.com/celine-colle-toutes-vies-sommes-aimes-2-5/

http://valeriemotte.com/celine-colle/

http://valeriemotte.com/celine-colle-toutes-ces-vies-ou-nous-nous-sommes-aimes-4-5/

 

 

Inscription à la newsletter




Merci de compléter toutes les mentions obligatoires

Valérie Motté

"AVEC NOS PENSÉES NOUS CRÉONS LE MONDE" BOUDDHA

Copyright : Valérie Motté

RSS
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram